Chargement en cours Vakala en Français Chargement en cours Vakala in English WALLIS le Lundi 19 Novembre 2018 / 08 H 36 PARIS le Dimanche 18 Novembre 2018 / 21 H 36
Vakala : Association de voile sur internet Fédération française de voile
Bienvenue sur le site de Vakala - Voile Pour Tous

Actualités

Articles
Dernières infos
Photos

Vakala

Horaires
Tarifs




Le phénomène El Nino affecte le climat de l'ensemble de la planète
© Droits réservés

El Nino et El Nina : des phénomènes qui conditionnent le climat de la planète

Wallis - Informations / 6 Decembre 2007

Météo France via la station de Wallis et Futuna évoque pour notre site ces phénomènes météo d'El Niño et la Niña qui conditionnent le climat général du Pacifique voire de la planète. Ces informations peuvent constituer une fiche à destination des enseignants et des élèves.
Schéma en tête d'article: phénomène El Nino. Schéma en bas d'article: El Nina.

Description d'El Niño

El niño, (littéralement courant de l'enfant Jésus, ainsi nommé parce qu'il est apparu au large des côtes du Pérou peu après Noël) est un phénomène climatique de grande ampleur, qui se caractérise par une élévation anormale de la température de l'océan.

C'est un grand courant marin qui survient exceptionnellement certaines années. Il apparaît en moyenne une ou deux fois par décennie le long des côtes péruviennes à la fin de l'hiver, vers décembre janvier.
En temps normal, une zone cyclonique située au milieu du Pacifique chasse les eaux chaudes superficielles par des vents du sud-est vers l'Australie et provoque des remontées d'eaux froides des profondeurs sur les côtes du Pérou, c'est le phénomène connu comme upwelling en anglais.
Le premier signe d'apparition d'El Niño est un renforcement considérable de ces vents de sud-est. Ils entraînent une accumulation d'eaux chaudes dans le Pacifique Ouest, faisant monter le niveau de la mer sur les côtes australiennes. Mais dès que les vents du sud faiblissent, les eaux « chaudes » du Pacifique Ouest envahissent celles du Pacifique Est. C'est alors le début du phénomène. El Niño peut donc être relié à un affaiblissement temporaire, et très prononcé, de l'anticyclone présent au milieu du Pacifique. La force des alizés du sud-est diminuant, on assiste à un reflux en masse, vers les côtes américaines où les eaux sont plus basses, de l'eau chaude accumulée dans la partie occidentale du Pacifique Sud.
La durée d'El Niño est en général d'environ 18 mois. Ce délai passé, les eaux froides se propagent vers l'ouest. C'est alors la fin du phénomène qui peut être suivi de son inverse La Niña. Une corrélation est remarquable entre les pressions atmosphériques de l'est et de l'ouest du Pacifique. Quand elles augmentent à l'ouest, elles diminuent à l'est, et inversement. Ce phénomène accélère les vents de surface d'est en ouest, du Pérou jusqu'en Indonésie ou les diminue en période El Niño.

Conséquences observées

El Niño provoque de nombreux bouleversements climatiques. Les océans et l'atmosphère sont en continuelle interaction. Les modifications induites sur la température de surface de la mer vont affecter les vents.

Quand les alizés soufflent à leur pleine puissance, les remontées d'eau froide des profondeurs (upwelling) le long du Pacifique équatorial refroidit l'air qui le surplombe, le rendant trop dense pour qu'il s'élève assez haut pour permettre à la vapeur d'eau de se condenser et de former des nuages et des gouttes de pluie. Ainsi l'air reste libre de nuages pendant les années « normales », et la pluie dans la ceinture équatoriale est largement confinée dans l'extrême ouest du bassin, au voisinage de l'Indonésie.

Mais lorsque les alizés soufflent, s'affaiblissent et régressent vers l'est pendant les premiers stades d'un événement El Niño, l'upwelling se ralentit et l'océan se réchauffe. L'air humide à la surface de l'océan se réchauffe également. Il devient assez léger pour former des nuages épais qui produisent de fortes pluies le long de l'équateur. Cette modification des températures de surface océanique est donc responsable du déplacement vers l'est du maximum de pluie sur le Pacifique central. Les ajustements atmosphériques associés correspondent à une baisse de pression dans le Pacifique central et oriental et à une augmentation de pression dans le Pacifique Ouest (Indonésie et Australie), propice à un plus grand retrait des alizés.

Ainsi, l'El Niño de 1982-1983 a produit des effets dramatiques sur les continents. En Équateur et dans le nord du Pérou environ 250 cm de pluie tombèrent pendant 6 mois. Plus vers l'ouest, les anomalies du vent ont dérouté les typhons de leurs routes habituelles, vers Hawaii ou Tahiti non préparées à de telles conditions météorologiques.

Le phénomène peut affecter par ondes de choc les conditions climatiques dans les régions les plus éloignées du globe. Ce message d'échelle planétaire est convoyé par des déplacements des régions de pluies tropicales, qui affectent ensuite les structures de vent sur toute la planète. Les nuages tropicaux porteurs de pluie déforment l'air qui les surplombe (8 à 16 km au-dessus du niveau de la mer). Les vents qui sont formés dans l'air au-dessus de ces nuages vont déterminer les positions des moussons et les routes des cyclones et ceintures des vents intenses séparant les régions chaudes et froides à la surface de la Terre. Pendant des années El Niño, quand la zone de pluie habituellement centrée sur l'Indonésie se déplace vers l'est, vers le Pacifique central, les ondes présentes dans les couches hautes de l'atmosphère sont affectées, causant des anomalies climatiques sur de nombreuses régions du globe.

Les impacts d'El Niño sur le climat aux latitudes tempérées sont les plus évidents pendant l'hiver. Par exemple, la plupart des hivers El Niño sont doux sur le Canada occidental et sur des régions du nord-ouest des États-Unis, et pluvieux sur le sud des États-Unis (du Texas à la Floride). El Niño affecte également les climats tempérés durant les autres saisons. Mais, même pendant l'hiver, El Niño n'est qu'un des nombreux facteurs qui influencent le climat des régions tempérées.

Ainsi, l'édition 1997 d'El Niño provoqua des sècheresses et des feux de forêts en Indonésie, de fortes pluies en Californie et des inondations dans la région du sud-est des États-Unis. La température estimative moyenne du globe, en surface, pour les zones terrestres et maritimes, a également augmenté. Vers la fin de décembre 1997, une tempête battant des records a déversé jusqu'à 25 cm de neige dans le sud-est des États-Unis. Des vagues atteignant jusqu'à 4 mètres de haut se sont abattues au sud de San Francisco. De violentes tempêtes engendrées par El Niño ont sévi en Floride. Ces tempêtes ont donné naissance à des tornades allant jusqu'à 400 km/h.

Plus récemment, en juin 2002, un certain effet de El Niño de 2002 se faisait déjà sentir dans les régions tropicales d'Amérique du Sud. De violentes pluies d'orages, les pires des huit dernières décennies, ont détrempé le Chili. Vers la fin du mois de décembre, l'Australie subissait la pire des sècheresses d'un siècle surnommé la « super-sèche ». Des tempêtes meurtrières se sont également déchaînées sur la côte ouest des États-Unis, cinq journées entières de grosses pluies et de grands vents.

Qu'est-ce que la Niña ?

La Niña (c'est-à-dire "La petite fille" en espagnol) est un phénomène océanique qui se traduit par des températures de surface de la mer anormalement froides dans les toutes premières dizaines de mètres de profondeur, sur la zone s'étalant du centre à l'est du Pacifique autour de l'équateur.

En période La Niña, on observe des modifications inverses de celles qui caractérisent une période El Niño : ainsi, le renforcement des alizés dans le Pacifique ouest contribue à déplacer vers cette zone les eaux chaudes de surface et donc à y étendre, en contraste avec le Pacifique est, les aires formant des réservoirs de chaleur favorables à l'implantation de la convection atmosphérique profonde et à la genèse de cyclones tropicaux. D'autre part, pendant la phase de développement de La Niña, l'épaisseur de la couche des eaux de surface ayant une température homogène est réduite, et il en va donc de même pour la profondeur de la thermocline , qui est la couche sous-jacente où la température de l'eau décroît rapidement vers le bas selon la verticale : lors d'épisodes La Niña intenses, la thermocline peut alors atteindre la surface de l'océan et s'y maintenir plusieurs mois ; le refroidissement associé s'accompagne de l'apparition en surface d'eaux riches en nutriments favorables à la vie marine et à la pêche.

Dans le Pacifique sud, l'apparition d'épisodes La Niña tend à coïncider avec une diminution du nombre de perturbations, avec des régimes climatiques plus secs dans l'Est de l'Amérique du Sud et l'Est de l'Afrique, tandis qu'une partie du Sud de l'Afrique, de même que l'Australie et l'Indonésie, subissent au contraire des régimes plus humides.

Texte et schémas: Paul Xelot, Directeur de la station Météo France de Wallis et Futuna.

Pierre GINS


© Droits réservés

Articles précedents Wallis - Informations : Période cyclonique : comprendre et agir ...
Activités scolaires - Nature : Réchauffement de la planète : l'école de Ninive planche ...
Activités Enfants - Nature : Expédition nature : les trésors de Nukutapu ...
Wallis - Informations : Vaka Lä: rapport d'activités 2007 ...
Wallis - Informations : ASSOCIATION VAKA LÄ : BILAN FINANCIER 2007 ...

Derniers Articles dans la rubrique Wallis : Frédéric Lorenzi, trésorier discret et efficace, quitte Wallis
Fraude à la défisc à Wallis : 30 mises en examen
La population de Wallis et Futuna décline et vieillit
Kolo Seuvea, ambassadrice de Wallis en Bretagne
Stage Apnée 2009 : 2ème réunion d'information et d'inscription à Vaka La

Derniers Articles dans la discipline Informations : Frédéric Lorenzi, trésorier discret et efficace, quitte Wallis
Fraude à la défisc à Wallis : 30 mises en examen
La population de Wallis et Futuna décline et vieillit
Kolo Seuvea, ambassadrice de Wallis en Bretagne
Stage Apnée 2009 : 2ème réunion d'information et d'inscription à Vaka La

Haut de page haut de page Imprimer l'article imprimer l'article  retour accueil

précédente précédent Tous les articles tous les articles suivante suivant
 Réalisation & graphisme : © Mesactivites.com - Association © Vaka Lä - Voile pour tous - Affiliée à la Fédération Française de voile (25.CE003) - © 2006