Chargement en cours Vakala en Français Chargement en cours Vakala in English WALLIS le Vendredi 20 Octobre 2017 / 13 H 36 PARIS le Vendredi 20 Octobre 2017 / 02 H 36
Vakala : Association de voile sur internet Fédération française de voile
Bienvenue sur le site de Vakala - Voile Pour Tous

Actualités

Articles
Dernières infos
Photos

Vakala

Horaires
Tarifs




Virginie a eu l'honneur de la première la navigation du nouveau catamaran adapt
© Droits réservés

Handivoile : Virginie pilote d'essai

Handivoile - Voile / 14 Janvier 2008

Entre deux coups de vent, le nouveau catamaran destiné aux handicapés touche l'eau pour la première fois ; Virginie, fidèle parmi les fidèles des séances handivoiles, est à bord, de même que la Présidente Pascale Xélot; Récit.

Un bateau adapté

La mer est encore agitée du coup de vent de la veille, le ciel roule au loin des nuages noirs inquiétants. Mais le vent a décidé de paresser ce lundi 14 janvier. Un petit 15 n?uds laisse augurer une sortie sans histoire. Virginie a déjà enfilé son gilet de sauvetage et manifeste des signes d'impatience pour monter à bord du nouveau Hobie Getaway. Ce dernier est financé en grande partie par le gouvernement australien dans le but de permettre aux handicapés de vivre les mêmes sensations que les valides (lire les articles précédents). Pascale Xélot, Présidente de Vaka Lä se mouille aussi pour l'occasion. Le moniteur Tino Polelei fait partie de l'aventure afin de mettre au point les derniers réglages que doit subir tout bateau neuf.

La banane !

Pas de doute, le voilier remplit parfaitement son cahier des charges : ses « ailes » fixées sur les coques constituent un appui pour le dos et une sécurité pour les équipiers, son trampoline avant permet de monter à bord aisément, son gréement sans bôme et sa Grand Voile haute limitent les risques de blessures lors des manoeuvres. Virginie l'a bien compris : très à l'aise dans ses déplacements à bord, notre équipière autiste se tourne vers nous : elle a « la banane ». Virginie ne parle pas mais elle sait se faire comprendre. Les voiles sont à peine gonflées que le louvoyage commence face à un clapot désordonné. Vrai, la mer n'est pas rangée aujourd'hui. Cap vers le nord de Wallis. La Présidente prend la barre et du plaisir en suivant les bascules de vent avec attention. Les îlots défilent, le catamaran accélère au gré des rafales qui se font de plus en plus pressantes.

Escale à l'îlot

Le temps d'identifier une nouvelle balise au fin fond de la partie nord du lagon, et c'est le retour au portant vers un îlot de rêve. Virginie s'impatiente. Tino continue à mémoriser les mises au point: parallélisme des safrans à vérifier, reprise de la tension des trampolines, quelques lattes à régler, palans à optimiser. La plage de sable blanc s'offre bientôt aux étraves du catamaran. Virginie n'attend pas l'arrêt complet pour sauter à l'eau. Toujours aussi souriante. Le bonheur. Le bateau s'arrête, les oiseaux qui nichent piaillent devant cet animal coloré un peu trop grand à leur goût. Puis, silence. La quiétude règne à Nukutapu. Un pêcheur au loin largue les amarres et fait des grands signes amicaux. Nous y répondons tout aussi chaleureusement et nous échangeons des réflexions sur le privilège de ces wallisiens qui vivent au rythme de la nature dont ils sont si proches.

Jouir de la vie

Virginie n'a pas quitté son gilet : elle fait la planche sur le dos, en émettant des sons que nous reconnaissons bien et qui expriment le contentement de l'instant présent. Elle jouit de la vie, profite de ce plaisr simple et rare: une eau à 30 °C, un ilot qui ressemble fort au paradis, des gens autour d'elle très attentionnés, « son » catamaran délicatement hissé sur le sable à quelques encablures. Nous songeons avec émotion aux australiens sans qui cette sortie et celles à venir ne seraient pas possibles. Le sourire de Virginie est le meilleur remerciement que nous pouvions leur offrir.

Un potentiel certain de vitesse

Personne n'a de montre, mais nous devinons qu'il est temps de rentrer. Retour vers la base nautique. Les nuages inquiétants s'approchent masquant un soleil bien éphémère. Les premières rafales grimpent l'échelle Beaufort. Le catamaran allonge le sillage et Virginie, comme Pascale, éprouve des sensations propres au catamaran : accélérations grisantes, stabilité humide avec des vagues qui claquent par moments sur les coques. Embruns. La Maison Rose est en point de mire. A plus de 15 n?uds, la Présidente embouque le chenal. Virginie qui s'était assoupie lève une paupière et reconnait son club de voile. Bras au ciel, elle descend épanouie et satisfaite, comme nous, de cette première sortie ? qui en appelle bien d'autres.

Pierre GINS


© Droits réservés

Articles précedents Wallis - Voile : Deux moniteurs de voile fédéraux à Vaka Lä ...
Wallis - Informations : Eaux de baignade : le lagon de Wallis surveillé. ...
Activités Adultes - Voile : Des animateurs sportifs planchent à Vaka Lä ...
Wallis - Informations : Le sentier botanique vandalisé ...
Centre aéré - Voile : Centre aéré de Ha'atofo : Le sentier botanique pour terrain de jeu ...

Derniers Articles dans la rubrique Handivoile : Les élèves de l'UPI récompensés
Les handicapés pourront accéder au sentier botanique en kayak
UPI : la dernière séance emprunte d'émotions
UPI : à la rencontre des « manu lele » à Nuku Fotu
Des compétences plurielles au service de l'UPI

Derniers Articles dans la discipline Voile : Mini Jeux du Pacifique Sud : l'équipage de Vaka Lä sixième
Char à voile : un bel exemple de projet pédagogique
Seconde Régate Open Bic! Dimanche12/07.
Dimanche 5 Juillet, régate Open Bic à la base de Liku !
Lily, Raoul and co?

Haut de page haut de page Imprimer l'article imprimer l'article  retour accueil

précédente précédent Tous les articles tous les articles suivante suivant
 Réalisation & graphisme : © Mesactivites.com - Association © Vaka Lä - Voile pour tous - Affiliée à la Fédération Française de voile (25.CE003) - © 2006