Chargement en cours Vakala en Français Chargement en cours Vakala in English WALLIS le Vendredi 20 Octobre 2017 / 13 H 34 PARIS le Vendredi 20 Octobre 2017 / 02 H 34
Vakala : Association de voile sur internet Fédération française de voile
Bienvenue sur le site de Vakala - Voile Pour Tous

Actualités

Articles
Dernières infos
Photos

Vakala

Horaires
Tarifs




Une frange littorale exceptionnelle que traverse le sentier botanique
© Droits réservés

La belle histoire du sentier botanique de Ha'atofo se poursuit

Wallis - Informations / 11 Mars 2008

Né en 2006 de la rencontre de villageois soucieux de mettre en valeur un site exceptionnel, d'une école de voile souhaitant sensibiliser les jeunes à l'environnement et d'un botaniste passionné travaillant pour le Développement Durable, le sentier botanique de Ha'atofo connaît un succès grandissant. La seconde partie du projet, plus ludique, est en cours de réalisation. Objectif : donner naissance au premier parc naturel territorial.

Forêt primaire et mangrove à protéger

Ha'atofo, petit village au sud de l'île niché dans un écrin de mangrove et de forêt primaire. Un lieu unique que des moniteurs de voile ont découvert à l'occasion d'un centre aéré de villages. La diversité de la flore et de la faune a interpellé les éducateurs de l'association Vaka Lä. Une rencontre fin janvier 2007 avec les représentantes de l'association "Lau Matagitaka" du village de Ha'atofo a permis d'évoquer la réhabilitation du site et la création d'un sentier botanique. Le principe qui guide cette initiative tient dans la spécificité de la flore locale particulièrement intéressante, mais en danger. En effet, des déchets et autres détériorations de l'environnement menaçaient ce site. Les services de l'Etat et du Territoire ont pris le relais en mai 2007 aux côté des initiateurs. Le 31 octobre 2007, le Préfet Richard Didier coupait le ruban du premier tronçon sous les yeux admiratifs de l'ensemble des autorités du Territoire.

Patrimoine culturel et savoir ancestral

Pour définir le parcours de ce sentier, les responsables du village de Ha'atofo ont invité des responsables administratifs et des spécialistes de l'environnement. Ainsi, le département de l'inspection du travail représenté par son chef Daniel Bouchet et le département de l'économie rurale avec François Périnet ont consacré du temps à arpenter la mangrove et la végétation côtière attenante. Nicolas Ferraton, spécialiste du développement durable pour la Commission du Pacifique Sud (C.P.S), a dressé un inventaire des arbres et des plantes qui présentent un intérêt, soit pour leur particularité (fleurs, graines, fruits, feuilles ou racines) soit pour leur utilisation alimentaire ou ? médicale. En effet, la tradition est vivace en la matière, et les anciens sont heureux de transmettre le savoir ancestral de la médecine traditionnelle.

Des guides, des panneaux descriptifs et une brochure explicative

Le sentier démarre à Tufunui, source naturelle aménagée et très fréquentée par les wallisiens. Un plan du sentier avec les espèces végétales et animales à repérer sont clairement indiquées et numérotées. Sur place, des petits panneaux sont placés au pied des arbres et des plantes. Ces panneaux comportent des photos des feuilles, des fruits et des fleurs. L'exploitation de la plante ou de l'arbre y est expliquée, et des histoires légendaires associées ? quand il y en a ? sont racontées. Des guides issus du village sont en cours de formation afin d'accompagner les visiteurs tout au long du parcours. L'aménagement des passages difficiles s'effectue en harmonie avec la nature : ponts en bois, marches en pierres volcaniques déjà existantes sur place, cordes en guise de rampes quand cela est nécessaire.

Tyrolienne et pont de corde

Il faudra un an de plus pour achever 1 km de sentier sinuant entre la mangrove et la terre ferme. Tyroliennes, pont de corde, tour d'observation sont autant de structures à réaliser.Les enfants les plus jeunes peuvent visiter le sentier botanique avec leurs maîtresses ou leurs parents, sans craindre pour leur sécurité. « Le rêve serait d'obtenir le classement de « Parc naturel territorial » afin de mettre définitivement à l'abri cette nature si généreuse mais si fragile » précise Gilbert Lakalaka, habitant de Ha'atofo et pilier du projet. Et pourquoi pas faire école dans d'autres parties de l'île où des trésors de la nature, aujourd'hui menacés par la main de l'homme, seraient sauvés par la conscience humaine ? .
En collaboration avec R.Uatini

Pierre GINS


© Droits réservés

Articles précedents Activités scolaires - Informations : Char à voile : Ça roule pour la section métallerie du lycée ...
Wallis - Informations : Journée internationale de la femme: « Nous sommes les reines du Pacifique" ...
Wallis - Informations : Agence de Santé: « le chantier de la décennie » ...
Wallis - Informations : Surveillance de la ZEE : les pêcheurs illicites traqués ...
Histoire - Informations : Philosophie du coquillage ...

Derniers Articles dans la rubrique Wallis : Frédéric Lorenzi, trésorier discret et efficace, quitte Wallis
Fraude à la défisc à Wallis : 30 mises en examen
La population de Wallis et Futuna décline et vieillit
Kolo Seuvea, ambassadrice de Wallis en Bretagne
Stage Apnée 2009 : 2ème réunion d'information et d'inscription à Vaka La

Derniers Articles dans la discipline Informations : Frédéric Lorenzi, trésorier discret et efficace, quitte Wallis
Fraude à la défisc à Wallis : 30 mises en examen
La population de Wallis et Futuna décline et vieillit
Kolo Seuvea, ambassadrice de Wallis en Bretagne
Stage Apnée 2009 : 2ème réunion d'information et d'inscription à Vaka La

Haut de page haut de page Imprimer l'article imprimer l'article  retour accueil

précédente précédent Tous les articles tous les articles suivante suivant
 Réalisation & graphisme : © Mesactivites.com - Association © Vaka Lä - Voile pour tous - Affiliée à la Fédération Française de voile (25.CE003) - © 2006