Chargement en cours Vakala en Français Chargement en cours Vakala in English WALLIS le Mardi 12 Décembre 2017 / 07 H 01 PARIS le Lundi 11 Décembre 2017 / 20 H 01
Vakala : Association de voile sur internet Fédération française de voile
Bienvenue sur le site de Vakala - Voile Pour Tous

Actualités

Articles
Dernières infos
Photos

Vakala

Horaires
Tarifs




Célébration du Kava
© Droits réservés

L'organisation politique à Wallis

Histoire - Informations / 8 Avril 2008

Sur le territoire, le pouvoir est partagé en 3 parties bien distinctes : l'Etat, le pouvoir coutumier et l'Eglise. La cohabitation de ces trois organes est parfois difficile car les principes de l'un vont parfois à l'encontre des principes de l'autre, ceci rendant la gestion des affaires complexe



L'État représenté par le Préfet est chargé de la gestion de l'administration supérieure. L'Église est représentée par l'évêque de Wallis & Futuna. Le pouvoir coutumier est incarné par une hiérarchie composée d'un roi, « le lavelua », de six ministres, des trois chefs de districs, « les faipule » et au dessous, des chefs de villages. . Il y a trois rois sur un Territoire qui ne comporte que 15 000 habitants  : deux rois à Futuna, chacun chargé d'un royaume, Alo et Sigave, et un roi à Wallis .


Un système hiérarchique coutumier

Similaire au système métropolitain (Président, ministre, maire?), un système de hiérarchie a été instauré sur le Territoire. Au plus haut de l'échelle, élu par un certain nombre de familles nobles, « les aliki », se trouve le roi qui a pratiquement tous les pouvoirs. Il est assisté d'un « kivalu » (premier ministre). Le roi nomme les trois chefs de district, les « faipule » qui ont autorité sur les chefs de villages. Traditionnellement, les hommes se réunissaient tous les soirs (c'est encore le cas à Futuna, mais la tradition a tendance à se perdre à Wallis) sous le falefono (petit habitat construit a cet effet), pour discuter entre eux des problèmes courants.

Une administration supérieure représentant l'Etat français

Le Préfet représente l'Etat français sur le territoire : il est ordonnateur du budget territorial, il dirige les services territoriaux, il exerce un droit de tutelle sur les activités de l'Assemblée territoriale, il veille aux intérêts de l'Etat et à la protection des personnes.

Un clergé très présent

90% de la population à Wallis et Futuna est catholique. L'Église catholique est très influente sur les décisions politiques depuis plusieurs décennies. En 1969, dans le cadre de la loi Debré, l'enseignement catholique passe contrat avec l'Etat, et se voit confier l'enseignement primaire, ceci avec l'aide et le contrôle de l'Etat (Education nationale). Le secondaire et le technique seront sous la responsabilité de l'Education nationale (collèges, lycée). Entre les deux types d'enseignement, laïc et confessionnel, la répartition des tâches est nette et la complémentarité est adoptée.

Une tri-polarité pas évidente !

Les différents pouvoirs, la chefferie, le préfet, l'assemblée territoriale et la hiérarchie catholique n'évoluent pas isolés les uns des autres mais comportent des lieux de consultation lors des différents conseils et réunions. Le pouvoir de décision finale est détenu par deux personnes : le préfet et le laveluha.


Des antécédents conflictuels

En 2005, le territoire fait parler de lui à la suite d'une crise politique ayant lieu à Wallis. Après plus de 46 ans de règne, le roi d'Uvéa Tomasi Kulimoetoke doit faire face à un début de chaos insurrectionnel. Le roi avait voulut dispenser son petit fils, accusé d'homicide, de la justice en le protégeant dans son palais et en demandant aux représentant de l'Etat de quitter le territoire. Seulement cet acte n'était pas apprécié de tous car l'économie du territoire dépend en grande partie de l'Etat qui emploie de nombreuses personnes notamment dans l'administration. Ce conflit a donc opposé les partisans du roi et ceux de l'Etat, « les rénovateurs ».
Depuis le 6 mai 2007, date du décès du Roi de Wallis, Uvea n'a toujours pas de souverain. De la capacité des wallisiens à choisir un roi dépendra, en partie,  l'équilibre du Territoire. 

lire à ce sujet :
- www.wallisetfutuna.fr
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Wallis-et-Futuna

Rudy UATINI


© Droits réservés

Articles précedents Wallis - Nature : Wallis : zoom sur l'un des plus beaux lagons du monde ...
Wallis - Informations : Sport et emploi : 21 jeunes en formation BPJEPS ...
Wallis - Informations : Rapport 2007 de l'activité économique: Le pouvoir d'achat des ménages en hausse ...
Wallis - Informations : Les Etats généraux du sport ...
Wallis - Nature : Les requins sont-ils de plus en plus nombreux ? ...

Derniers Articles dans la rubrique Histoire : Char à voile : un bel exemple de projet pédagogique
Les Marlins Voiliers chassent
« Peerliane » à Mayotte : suite des pérégrinations de la famille Medlinger
Péka, mascotte de Vaka Lä
Bon vent miss Tess !

Derniers Articles dans la discipline Informations : Frédéric Lorenzi, trésorier discret et efficace, quitte Wallis
Fraude à la défisc à Wallis : 30 mises en examen
La population de Wallis et Futuna décline et vieillit
Kolo Seuvea, ambassadrice de Wallis en Bretagne
Stage Apnée 2009 : 2ème réunion d'information et d'inscription à Vaka La

Haut de page haut de page Imprimer l'article imprimer l'article  retour accueil

précédente précédent Tous les articles tous les articles suivante suivant
 Réalisation & graphisme : © Mesactivites.com - Association © Vaka Lä - Voile pour tous - Affiliée à la Fédération Française de voile (25.CE003) - © 2006