Chargement en cours Vakala en Français Chargement en cours Vakala in English WALLIS le Dimanche 21 Janvier 2018 / 18 H 18 PARIS le Dimanche 21 Janvier 2018 / 07 H 18
Vakala : Association de voile sur internet Fédération française de voile
Bienvenue sur le site de Vakala - Voile Pour Tous

Actualités

Articles
Dernières infos
Photos

Vakala

Horaires
Tarifs




Anna Taufana : Chef de bureau à l'Agence de Santé
© Droits réservés

40 cadres : un dispositif de formations sur mesure

Wallis - Informations / 21 Mai 2008

Le document de stratégie de développement durable en faveur des îles Wallis & Futuna, signé le 20 décembre 2002 entre l'Etat et le territoire, prévoit la mise en ?uvre d'un dispositif de formation nommé « 40 cadres » pour une période 7 ans.

Ce programme financé par le ministère de l'outre-mer a pour objectif principal la formation de 40 cadres, originaires du territoire. Ces formations sont établies en fonction des besoins du territoire et mises en place par Michelle Vakalepu, une des responsables de cette mission. « Les organismes des secteurs privés & publics me font part de leur requête et je mets en place un cursus destiné à former la personne sélectionnée pour qu'elle ait les qualifications requises afin d'occuper le poste à pourvoir. » déclare Michelle Vakalepu.

Un emploi dès leur retour

Les candidats à ce programme peuvent aussi bien être des scolaires diplômés du bac que des salariés, bien que l'on constate un taux de réussite plus élevé chez la population salariée. Les candidats doivent effectuer un entretien pour exposer les raisons qui les ont poussées à se présenter et pour prouver leur motivation. Une série de test de positionnement (psychotechnique, culture générale?) leur est imposée. Le jury pourra enfin retenir le profil du candidat qui correspond le plus à la formation en question. Une fois leur cursus achevé, le candidat doit revenir sur le territoire pour y travailler pendant 5 ans. En contre partie, l'organisme à l'origine de cette formation est contraint de l'embaucher dès son retour.

Des aides et un accompagnement

Le stagiaire bénéfice d'aides financières pour faciliter son installation & son épanouissement en métropole. Le candidat est en majeure partie pris en charge par l'Etat qui lui attribue une bourse mensuelle et de nombreuses aides supplémentaires, notamment destinées à l'achat de matériel scolaire et informatique, à la location d'un logement et à couvrir les frais de transport. Il bénéficie aussi d'indemnités mensuelles s'il a un conjoint et/ou des enfants à sa charge. Un correspondant en métropole aide le candidat dans ses démarches d'inscription et assure un suivi pédagogique individualisé. « C'est véritablement un programme fait sur mesure pour Wallis et Futuna, je souhaite que cela continue pour former beaucoup plus de cadres » déclare Michelle Vakalepu.

75% de réussite

Ceux qui ont connu un succès aux examens sont rentrés ainsi que ceux qui ont échoué mais qui étaient déjà salariés. Le taux de réussite de 75 % (en comptant les diplômes et les années intermédiaires) est comparable et sensiblement le même que celui du projet « 400 cadres » établi en Nouvelle-Calédonie. A leur retour tous ont été embauchés, excepté un qui s'est lancé dans la création de sa propre entreprise. Ce projet prend fin l'année prochaine mais à ce jour, seul 25 candidats ont bénéficié de ce programme. « Nous manquons des ressources financières car nous n'avons pas reçu les sommes demandées bien que les budgets prévisionnels aient été remis en temps et en heure ».Termine Michelle Vakalepu

Anna Taufana : Chef de bureau à l'Agence de Santé

Heureuse, et elle a tout pour l'être: 30 ans, un jeune garçon de 3 mois, une carrière qui s'ouvre devant elle. Grâce à la formation 40 cadres, cette wallisienne originaire du district de Mua gravit les échelons d'une carrière prometteuse. « C'est une vraie chance » reconnait-elle dans son bureau de Direction des Relations Humaines.
« Savoir que l'on aura un emploi au retour de la formation joue beaucoup dans la réussite aux examens ». Anna Taufana est radieuse lorsqu'elle évoque son parcours : un bac à Wallis, un BTS de commerce international à Nouméa au lycée La Pérouse durant deux ans puis retour à Wallis où elle est embauchée comme secrétaire de Direction à l'Agence de Santé. Nous sommes en 2001. En 2004, après un stage dans un Hôpital de Nantes, le Directeur de l'Agence de Santé de Wallis et Futuna évoque le dispositif 40 cadres pour lui permettre de passer un « Master de Communication à Ressources Humaines ». Deux ans à Paris XIII. Nouveau retour sur le Fenua en octobre 2006 pour occuper le poste de DRH (Directeur des Resources Humaines) à l'Agence de Santé. Contrat rempli de part et d'autre avec un emploi réservé à la nouvelle diplômée. « Je repartirai bien pour passer le concours de la fonction publique hospitalière, puis celui d'attachée d'Administration Hospitalière. Ensuite, j'aimerais travailler quelques temps en dehors du Territoire, en Nouvelle Calédonie ou en métropole, quitte à revenir ».


L'Agence de Santé a besoin de cadres diplômés d'Etat

« Nous avons eu recours aux 40 cadres dans tous les métiers de l'hôpital » précise Jean-Pierre Batard, Directeur de l'Agence de Santé. Dans le domaine des soins comme dans le secteur médico-technique, le dispositif a bénéficié pleinement à l'hôpital avec 8 cadres en formation. Manipulateur radio, Technicien de laboratoire, infirmière sont autant de postes pourvus. « L'Agence de Santé consacre 14 millions fcfp pour les autres formations : nous avons besoin de récupérer des agents diplômés d'Etat, notamment dans le domaine des soins ». Certains atteignent un niveau de qualification qui leur permet d'accéder à des postes de responsabilité à l'image de Matéo Kimi, responsables des services techniques après avoir suivi un IUT à Compiègne.

Rudy Uatini et Pierre Gins

Rudy UATINI


© Droits réservés

Articles précedents Wallis - Informations : La vie nocturne des étudiants australiens ...
Wallis - Informations : Des américains à Wallis : un tourisme rare et express ...
Wallis - Voile : La pirogue à voile marie tradition et modernité ...
Centre aéré - Voile : Les ados en catamarans ...
Wallis - Informations : La jeunesse étudiante australienne ...

Derniers Articles dans la rubrique Wallis : Frédéric Lorenzi, trésorier discret et efficace, quitte Wallis
Fraude à la défisc à Wallis : 30 mises en examen
La population de Wallis et Futuna décline et vieillit
Kolo Seuvea, ambassadrice de Wallis en Bretagne
Stage Apnée 2009 : 2ème réunion d'information et d'inscription à Vaka La

Derniers Articles dans la discipline Informations : Frédéric Lorenzi, trésorier discret et efficace, quitte Wallis
Fraude à la défisc à Wallis : 30 mises en examen
La population de Wallis et Futuna décline et vieillit
Kolo Seuvea, ambassadrice de Wallis en Bretagne
Stage Apnée 2009 : 2ème réunion d'information et d'inscription à Vaka La

Haut de page haut de page Imprimer l'article imprimer l'article  retour accueil

précédente précédent Tous les articles tous les articles suivante suivant
 Réalisation & graphisme : © Mesactivites.com - Association © Vaka Lä - Voile pour tous - Affiliée à la Fédération Française de voile (25.CE003) - © 2006