Chargement en cours Vakala en Français Chargement en cours Vakala in English WALLIS le Mardi 12 Décembre 2017 / 07 H 03 PARIS le Lundi 11 Décembre 2017 / 20 H 03
Vakala : Association de voile sur internet Fédération française de voile
Bienvenue sur le site de Vakala - Voile Pour Tous

Actualités

Articles
Dernières infos
Photos

Vakala

Horaires
Tarifs




Pascale toujours à l'écoute de l'équipe de Vaka Lä
© Droits réservés

Pascale Xélot : une Présidence bien remplie

Wallis - Informations / 11 Juin 2008

L'histoire de Vaka Lä est marquée de temps forts et d'étapes importantes : sous la Présidence de Pascale Xélot (mi 2007 ? mi 2008), l'école de voile a franchi plusieurs caps : on retiendra notamment une présence affirmée dans le paysage associatif et sportif wallisien avec le statut de la plus importante structure sportive privée du Territoire en termes de nombre de pratiquants, de jours d'activités et de personnels; Surtout, un défi de taille a été pris courageusement à bras le corps par cette Présidente d'exception : convaincre le Territoire pour qu'il se dote d'un centre nautique territorial; Vaka Lä, qui répond aux critères de confiance et de sérieux, gèrerait cette structure.

2001-2008 : Des présidences exemplaires

En 2001, l'école de voile débutait sur un lac avec un optimist en aluminium et des bénévoles dynamiques qui ont investi temps, argent et énergie pour développer l'activité et répondre à la demande. En 2005, parallèlement à l'installation définitive sur le lagon, l'école de voile est passée à l'ère professionnelle avec une personne salariée pour la maintenance et des pratiquants nombreux dont des scolaires et des personnes en situation de handicap.

En 2006, l'équipe professionnelle s'est dessinée, mise en place sous la Présidence de Savelina Tuifua. Un tournant difficile dont on retiendra notamment un dévouement sans faille de la dynamique wallisienne et un rayonnement certain à l'extérieur du Fenua. Savelina représentait l'association aux Océania d'optimist à Cook Les jeunes régatiers de Wallis ont pris la cinquième place des nations du Pacifique Sud. La Présidente « Save » a également assumé la transition du « tout bénévole » à une association gérée par des professionnels avec un Directeur, cinq autres salariés et des investissements conséquents garantissant la capacité d'accueil de l'école de voile.

Début 2007, Joseph Greff prend le relais mais il est rapidement contraint de quitter le Territoire, non sans avoir apporté sa pierre à l'édifice avec, entre autres, une écoute très attentive des adhérents et du personnel et l'organisation d'un voyage en Nouvelle-Zélande pour 19 adolescents de Wallis et Futuna. Voyage auquel il a pris part lui-même.

En 2007 ? 2008, la Présidence de Pascale Xélot a défendu « bec et ongles » devant les différentes autorités du Territoire l'idée de la création d'un centre nautique Territorial. Ce n'était pas évident. L'objectif est cependant partiellement atteint puisque trois des six salariés à plein temps ont intégré le service territorial de la jeunesse et des sports, mis à la disposition de Vaka Lä. Malheureusement, Pascale doit aujourd'hui quitter le Territoire pour des raisons professionnelles et elle n'aura pas le temps de voir son rêve se concrétiser complètement. La période critique vécue actuellement la touche au point de provoquer les réunions et les interviews afin de sauver cette école de voile que personne n'imagine voir disparaitre (lire article précédent : « Vaka Lä en danger : cri d'alarme »).

Femme de dossiers, femme de terrain, femme de coeur

A la fois confidente du personnel de Vaka Lä, interlocutrice des plus hautes autorités du Territoire, chef d'orchestre du conseil d'administration, Pascale Xélot n'a jamais ménagé sa peine pour faire valoir des convictions avec un sens profond de l'intérêt général. Son expérience en métropole des associations de taille importante, comme celle pour personnes autistes, avec du personnel et des budgets conséquents, lui ont beaucoup servi pour mener la barque Vaka Lä dans les méandres sinueux des parcours administratifs. Si elle avoue être parfois déconcertée à Wallis par les réactions inattendues de quelques interlocuteurs qui déroulent sans scrupules des discours presque discriminatoires voire misogynes, elle ne se départit jamais de son sourire ni d'une logique façonnée à l'école de la rigueur des grandes entreprises telle IBM chez qui elle occupe le poste de chef de projet. Philosophe, elle relativise le négatif, élague les agressivités, et se défend avec des arguments qui ne souffrent pas la contestation tant l'évidence est flagrante. En face d'elle, parfois, des personnes rudes qui maltraitent la courtoisie élémentaire nécessaire à tous débats. En ce sens, son élection au CTOS a permis de reconnaitre ses compétences et son intégrité. Etait-ce la volonté des Ligues sportives d'en finir avec des procédés violents et souvent incompréhensibles? Elue en début d'année trésorière du CTOS, Pascale aura eu le temps de laisser une marque d'honnêteté et de rigueur. « Il faut gérer une association comme une entreprise, martèle-t-elle sans oublier que la différence réside dans le but non lucratif de l'association loi 1901.
Femme de terrain : au contact des salariés, Pascale Xélot n'hésite pas à niveler les relations hiérarchiques pour les rendre tout simplement humaines, chaleureuses et simples. Avec toujours cette logique emprunte de bon sens. Psychologue et sensible, la Présidente s'est attachée à défendre l'intérêt des salariés quand cela était nécessaire.
Femme de c?ur aussi car la mère de famille consacre son temps, beaucoup d'énergie et de patience pour sa fille ainée handicapée, Virginie (lire article précédent). C'est d'ailleurs par ce biais qu'elle a connu Vaka Lä qui ?uvre beaucoup en faveur des personnes en situation de handicap. Un de ses succès aura été de monter un dossier auprès du gouvernement australien pour l'acquisition d'un bateau adapté.

Vers une école de voile territoriale gérée par une association

Concernant Vaka Lä et son avenir, une ultime interview le 10 juin à RFO a permis à Pascale Xélot d'interpeler les élus territoriaux. L'enjeu est, au-delà de la survie de Vaka Lä, de créer une véritable base nautique territoriale, comme il en existe partout en métropole et dans les Territoires d'Outre Mer qui ont développé les activités nautiques. Ce passage là n'est pas encore acquis. Pascale découvrira, en France, le résultat de son pouvoir de conviction. Il était difficile de faire plus et mieux en un an de Présidence. So long, Pascale.

Pierre GINS


© Droits réservés

Articles précedents Handivoile - Voile : Virginie : Un c?ur à la place des mots ...
Histoire - Informations : Au revoir Présidente ! ...
Wallis - Informations : Vaka Lä en danger: cri d'alarme ...
Wallis - Informations : Déménagement de Vaka Lä: cri du c?ur d'un internaute ...
Wallis - Informations : L'athlétisme prend son envol ...

Derniers Articles dans la rubrique Wallis : Frédéric Lorenzi, trésorier discret et efficace, quitte Wallis
Fraude à la défisc à Wallis : 30 mises en examen
La population de Wallis et Futuna décline et vieillit
Kolo Seuvea, ambassadrice de Wallis en Bretagne
Stage Apnée 2009 : 2ème réunion d'information et d'inscription à Vaka La

Derniers Articles dans la discipline Informations : Frédéric Lorenzi, trésorier discret et efficace, quitte Wallis
Fraude à la défisc à Wallis : 30 mises en examen
La population de Wallis et Futuna décline et vieillit
Kolo Seuvea, ambassadrice de Wallis en Bretagne
Stage Apnée 2009 : 2ème réunion d'information et d'inscription à Vaka La

Haut de page haut de page Imprimer l'article imprimer l'article  retour accueil

précédente précédent Tous les articles tous les articles suivante suivant
 Réalisation & graphisme : © Mesactivites.com - Association © Vaka Lä - Voile pour tous - Affiliée à la Fédération Française de voile (25.CE003) - © 2006