Chargement en cours Vakala en Français Chargement en cours Vakala in English WALLIS le Mercredi 20 Septembre 2017 / 03 H 09 PARIS le Mardi 19 Septembre 2017 / 16 H 09
Vakala : Association de voile sur internet Fédération française de voile
Bienvenue sur le site de Vakala - Voile Pour Tous

Actualités

Articles
Dernières infos
Photos

Vakala

Horaires
Tarifs




Oiseau niché
© Droits réservés

Séances loisirs : cap sur l'île aux oiseaux

Activités Enfants - Nature / 31 Octobre 2006

DIAPORAMA ARTICLE

Ce samedi 21 octobre, le vent souffle fort, trop fort pour tirer des bords sous voile: l'occasion est donnée de mettre le cap sur Nukulaelae, au nord de Wallis.
Réputée pour les oiseaux que cette roche volcanique abrite, Nukulaelae dit « Le Tanoa » constitue un objectif de balade pour qui aime la nature sauvage.

Adossé au récif

Blottis dans le bateau de sécurité, les enfants qui n'ont pas été découragés par le mauvais temps commencent à se demander ce qu'ils font dans cette galère. La coque Yamaha de 7,50 mètres très adaptée au lagon est lancée à 15 n?uds sur le clapot court formé par les rafales soufflant à 30 n?uds. La carène s'enfonce, ressort dans des gerbes d'écume? les vagues arrosent copieusement les jeunes : ils rient aux larmes de se voir valser d'un bord à l'autre. Après 30 minutes de traversée, la mer se calme : nous sommes à l'abri de Nukuloa, appelée l'île aux oiseaux. Accueillis par des myriades d'oiseaux marins, nous longeons la forêt primaire pour nous diriger vers ce rocher volcanique extraordinaire adossé au récif : Nukulaelae.

Une escalade haletante

La marée basse nous permet de passer le gué entre les deux îlots. A cet endroit, un affaissement de la barrière de corail permet des échanges entre le lagon et l'Océan Pacifique, participant à la régénération de la faune et de la flore du lagon. Parvenus au pied de Nukulaelae, il nous faut courber le dos, en file indienne, afin de longer la paroi abrupte en direction de la seule pente autorisant l'escalade au sommet.A l'ombre de la falaise, nous sommes pris par cette odeur tenace de fiente, nous sommes étourdis par les piaillements inquiets des colonies d'oiseaux qui nichent dans les arbres juste au-dessus. Bientôt, nous verrons ces nichées vues d'en haut. Les enfants accélèrent le pas, croisent des crabes effrayés par ces piétinements humains inhabituels, et enfin, parviennent au grand jour au pied de Nukulaelae. L'ascension commence.

Des ?ufs à même le sol

La roche sur laquelle s'est déposée de la latérite au fil des millions d'années, est bien érodée. Les intempéries ont depuis des siècles sculptés la pierre sur laquelle apparaissent des failles entre lesquelles les pieds trouvent des points d'appui. Au fur et à mesure de la montée, l'herbe rase et grasse nous rappelle l'inhospitalité du lieu. De l'eau douce emprisonnée dans des poches rocheuses déborde et suinte ici et là. Soudain, en pleine ascension, un enfant s'écrie : « un ?uf » ! Les autres accourent et s'extasient devant cet ?uf blanc, déposé dans l'herbe par un de ces volatiles marins. Parvenus en haut de Nukulaelae, les jeunes de Vaka Lä peinent à tenir debout : le vent est fort, sans obstacle, en direct du Pacifique. Les centaines d'oiseaux de différentes espèces, migrateurs ou sédentaires, dansent de plus en plus vite. Un « paille en queue » reste prudemment assez haut alors qu'un « fou de bassan » s'affirme plus combatif : il frôle les têtes, menaçant, protégeant son nid. Caché dans un des rares fourrés, une femelle refuse de quitter sa couvée. Nous ne la dérangeons pas. Peu farouche, elle se laisse quand même approcher pour la plus grande joie des enfants.

Enfants volent

Le spectacle est impressionnant : d'un côté le Pacifique, de l'autre le lagon, ses îlots du nord et au fond, Wallis. Côté Océan, juste en contrebas, des requins rôdent non loin des brisants. Les enfants s'enivrent de ce spectacle : ils veulent voler, comme les oiseaux : ils écartent les bras, rient à gorge déployée, s'effondre sur l'herbe. Le vent emporte au loin ces cris de joie, vers Nukuloa où d'autres oiseaux poursuivent leurs danses tournoyantes. Il est temps de redescendre. Les uns après les autres, nos jeunes entament à regret le retour. Non, encore un moment : ils décident d'effectuer la descente côté large : nous cheminons à travers des plantes endémiques, traversons des nids et des ?ufs pondus comme le premier, à même le sol. La pente devient raide.

Des carangues à portée de main

Une pause face au moana (le large) : il fallait s'arrêter au milieu de la descente pour voir glisser des ombres furtives sur le platier. Le platier, cette bande de corail, frontière entre le récif et le lagon, est recouverte de 20 centimètres d'eau : « des carangues ! » s'écrient un des enfants wallisiens. Effectivement, des grosses carangues (lupos) bleues rôdent en guettant des éventuelles proies qui se réfugieraient vers le lagon à marée montante. En s'approchant au ras de l'eau, nous dérangeons des crabes multicolores. Ils grouillent, pendant que les carangues à portée de main nous narguent.

Un coquillage extraordinaire

Il nous faut définitivement quitter Nukulaelae. En traversant à nouveau le gué, notre animatrice Kolo trouve un coquillage extraordinaire nommé « tolu tolu » en langue vernaculaire (Cassis cornuta, famille des Cassidae). A l'image de cette nature et des hommes qui l'habitent, le coquillage est discret sur sa face extérieure, et d'un magnifique rouge orangé à l'intérieur. Nous le remettons à sa place au grand désespoir de certains enfants qui voudraient le conserver en souvenir. Mais nous ne sommes pas là pour agir sur la nature, simplement pour l'observer. Cette dernière découverte plonge les enfants dans une réelle admiration vis-à-vis de dame Nature. Le retour humide face au vague et à la pluie sera vite oublié.

Pierre GINS


© Droits réservés

Articles précedents Handivoile - Informations : Handisports : Un arc océanien se créé ...
Wallis - Informations : Message aux internautes ...
Wallis - Informations : Communion à Wallis : Une cérémonie haute en couleur ...
Wallis - Informations : 8,9 et 10 décembre 2006 : des Assises pour une jeunesse debout ...
Histoire - Voile : Nambawan : Renaissance de la pirogue à voile océanienne ...

Derniers Articles dans la rubrique Activités Enfants : Basile en route pour La Réunion
L'école des moussaillons dans le bain
Voile loisirs : découverte pour de nombreux enfants
La rentrée du Jardin d'enfants !
Base nautique de village : un rêve devenu réalité

Derniers Articles dans la discipline Nature : Les Marlins Voiliers chassent
Sentier sous marin de Kaviki : inauguration officielle
Snorkelling avec les élèves du collège de Teesi
55 futuniens à Nukihifala
Les éponges si fascinantes

Haut de page haut de page Imprimer l'article imprimer l'article  retour accueil

précédente précédent Tous les articles tous les articles suivante suivant
 Réalisation & graphisme : © Mesactivites.com - Association © Vaka Lä - Voile pour tous - Affiliée à la Fédération Française de voile (25.CE003) - © 2006