Chargement en cours Vakala en Français Chargement en cours Vakala in English WALLIS le Jeudi 23 Novembre 2017 / 04 H 13 PARIS le Mercredi 22 Novembre 2017 / 17 H 13
Vakala : Association de voile sur internet Fédération française de voile
Bienvenue sur le site de Vakala - Voile Pour Tous

Actualités

Articles
Dernières infos
Photos

Vakala

Horaires
Tarifs




Arbre coupé
© Droits réservés

Naissance d'une pirogue

Histoire - Voile / 7 Fevrier 2007

DIAPORAMA ARTICLE

Souhaitant transmettre aux jeunes générations le savoir faire de la construction d'une pirogue traditionnelle, Vaka Lä s'est adressée à un « ancien », maître en la matière, pour suivre toutes les étapes de la construction, du choix de l'arbre à la mise à l'eau du bateau.

Hommage à Paulo Manufekai

Le diaporama de cet article raconte en photo cette belle histoire qui implique toute la famille du sculpteur Paulo Manufekai, un ingénieur de l'Économie Rurale en la personne d'Atoloto Malau, l'administration supérieure des îles Wallis et Futuna (Le Secrétaire Général Loïc Armand), le Service Territorial de la Jeunesse et des Sports avec Gilbert Lakalaka et les jeunes de notre association Vaka Lä. Ces derniers ont inauguré la pirogue 15 jours après le premier coup de hache. C'était en 2002. Le Maître Paulo Manufekai originaire du village de Gahi (district de Mua au sud de Wallis) est venu au bord du lac Kikila pour le traditionnel baptême. Les échanges de regards entre les jeunes et le sculpteur en disent plus long que n'importe quel discours. Trois mois plus tard, Paulo disparaissait subitement, laissant derrière lui un dernier témoignage que nous nous efforçons de transmettre à notre tour. Un grand panneau pédagogique a été constitué pour que les enfants de Wallis n'oublient pas leur patrimoine culturel.

Le choix de l'arbre

Le choix de l'arbre est important pour la durée de vie de la pirogue. Une pirogue peut être construite avec le « Togovao », le « Mohokoi » (ylang-ylang) ou le «Toi » qui sont trois arbres différents.
Le choix de l'arbre est important parce qu'il ne s'agit pas de couper simplement car la forme du tronc appelé lui-même « Olaï Akau » a son importance. Il doit avoir une forme un peu arrondie au niveau des deux bouts.
Paulo ManufekaiI, se rend dans le toafa accompagné d'Atoloto Malau, ingénieur au Service de l'Economie Rurale pour choisir l'arbre.
Atoloto désigne un « Albizia » variété de flamboyant à croissance rapide, considérée comme envahissante. En effet, cet arbre absorbe beaucoup d'eau, parfois au détriment des autres. Certes, ce n'est pas l'un des arbres désignés ci-dessus, mais il est essentiel de préserver ce qui reste de bois précieux sur notre île de 100 km2. Le message doit aussi être transmis aux enfants. Après avoir coupé l'arbre, le sculpteur mesure le tronc pour définir la longueur du bateau.

Le Tukiliu

Une fois les mesures prises, les premiers coups de hache et de herminette sont donnés au centre du tronc.
Un travail long et difficile commence. L'habileté de Paulo et la précision de chaque coup dessinent petit à petit la forme de la pirogue dans le tronc. L'écorce est ôtée par copeaux d'autant plus facilement que le bois est fraîchement coupé. A partir du moment où le sculpteur donne ses premiers coups de hache jusqu'à que le bateau prenne forme, cette période s'appelle le «Tukiliu ». L'?il du sculpteur remplace alors tous les instruments de mesure. Paulo se penche le long de la coque, l'examine sous différents angles, prend son herminette et taille des copeaux ici et là, jusqu'à la perfection de la forme de la carène.

Deux nouveautés : le gouvernail et le pied de mât

Parvenu à l'emplacement du pied de mât, Paulo l'adapte à un gréement moderne : une tâche qui n'a pas été facile pour le sculpteur de pirogue traditionnelle car il construit des bateaux dont les mâts sont déplacés à chaque changement d'amure. Le safran lui aussi est une conception nouvelle: traditionnellement, une pagaie fait office de gouvernail. Marin depuis des dizaines d'années, Paulo a immédiatement compris l'intérêt de ces choix imposés par la facilité d'utilisation pour les enfants. Le Maître taille dans la masse le pied de mât au bon endroit, à l'instinct. Ensuite il place les bordés qui surélèvent le franc-bord, les cloue et passe de la colle par-dessus. Bien évidemment, il faut que le bois utilisés pour les bordés suive le même arrondi que la coque principale.Ces bois découpés pour faire les bordés s'appellent les « Fono ».

Une ?uvre familiale

Pendant ce temps là, la femme de Paulo tresse les fibres de coco qui ont été baigné 15 jours dans l'eau de mer. Les fibres tressées constitueront les liens qui assembleront le balancier et les poutres de liaison. Après 15 jours de travail, la pirogue est mise à l'eau, lors d'un centre aéré co-organisé par les associations Vaka Lä et Affalo. Paulo, un des derniers maîtres en matière de pirogue traditionnelle, a été chaleureusement applaudi. L'émotion pouvait alors se lire dans les yeux des jeunes comme dans ceux de ce grand-père aussi humble que talentueux. Est-ce que l'un de ses petits enfants héritera de ce talent ?

Pierre Gins en collaboration avec Kolo Seuvea et Noela Tagatamanogi

Pierre GINS


© Droits réservés

Articles précedents Activités Enfants - Voile : Vaka Lä reprend ses activités traditionnelles ...
Wallis - Informations : Habitats traditionnels : un patrimoine à préserver ...
Activités Adultes - Nature : A ne pas manquer en visitant Wallis ...
Histoire - Voile : Les années kikila : un lac pour initier la voile ...
Wallis - Voile : La piste des sources ...

Derniers Articles dans la rubrique Histoire : Char à voile : un bel exemple de projet pédagogique
Les Marlins Voiliers chassent
« Peerliane » à Mayotte : suite des pérégrinations de la famille Medlinger
Péka, mascotte de Vaka Lä
Bon vent miss Tess !

Derniers Articles dans la discipline Voile : Mini Jeux du Pacifique Sud : l'équipage de Vaka Lä sixième
Char à voile : un bel exemple de projet pédagogique
Seconde Régate Open Bic! Dimanche12/07.
Dimanche 5 Juillet, régate Open Bic à la base de Liku !
Lily, Raoul and co?

Haut de page haut de page Imprimer l'article imprimer l'article  retour accueil

précédente précédent Tous les articles tous les articles suivante suivant
 Réalisation & graphisme : © Mesactivites.com - Association © Vaka Lä - Voile pour tous - Affiliée à la Fédération Française de voile (25.CE003) - © 2006