Chargement en cours Vakala en Français Chargement en cours Vakala in English WALLIS le Dimanche 25 Juin 2017 / 00 H 13 PARIS le Samedi 24 Juin 2017 / 13 H 13
Vakala : Association de voile sur internet Fédération française de voile
Bienvenue sur le site de Vakala - Voile Pour Tous

Actualités

Articles
Dernières infos
Photos

Vakala

Horaires
Tarifs




Activités
© Droits réservés

Rapport d'activités 2005

Histoire - Voile / 14 Aout 2006

Depuis notre installation à Liku le 1er mars 2005, le centre nautique appelé Maison Rose a organisé des activités de façon continue malgré la nécessité de mener en parallèle le réaménagement du bâtiment, la création des installations techniques et les investissements.

Côté activités, nous avons compté 255 journées ou demi journées de navigation en 9 mois tenant compte de tous nos « départements ». Ceci n'intègre pas les actions qui seront menées en décembre et durant les grandes vacances scolaires.

La dernière partie de ce rapport sera consacrée au fonctionnement de la structure et aux investissements réalisés.

Les activités

Les départements se déclinent ainsi :

-Voile scolaire,
-Centres aérés avec ses ateliers arts plastiques et environnement.
-Voile loisirs pour enfants à partir de trois ans et pour adultes.
-Voile pour personnes en situation de handicap (handivoile).
-Voile touristes.
-Voile de compétition.
-Actions en partenariat (conventionnées) avec d'autres associations.

Au total, nous enregistrons 93 pratiquants en loisirs, 17 en handivoile, 236 en voile scolaire, 25 en voile touristes. Nous retrouvons à quelques exceptions près des adhérents de ces « départements » dans les centres aérés et en voile compétition.
Soit un total de 361 pratiquants dont de 218 ont effectué au moins 8 séances (considérés comme des pratiquants réguliers).

Voile scolaire

Les actions en voile scolaire ont été effectuées dans un cadre conventionné et rémunéré pour les collèges et le lycée. Les écoles ont été accueillies gracieusement, mais ponctuellement. L'an prochain, tous les établissements seront soumis au même régime : conventions, prestations rémunérées. La FFV nous impose de licencier tous les pratiquants. Il faudra tenir compte de ce surcoût.

-Ecoles (primaire) : 4

4 écoles reçues à ce jour : Mata'Utu, Malefo'u, Vaitupu, Tepa. En tout, 110 enfants de maternelle et premier cycle. Certaines classes sont venues plusieurs fois sur des thèmes précis qui intégraient l'initiation à la voile.

-Collèges : 3

Deux collèges reconduisaient les expériences des années précédentes : Vaimoana pour la quatrième année consécutive, Lano pour la deuxième année. Malae, nouveau venu, qui comptait démarrer en 2006 a décidé, à titre expérimental, de venir au troisième trimestre 2005.

Vaimoana :
La classe de l'Unité Pédagogique d'Intégration (UPI) a réalisé 13 séances les mercredis matin sur 4 mois. Professeur : Caroline Casta.
Les classes de 5ème A et 5ème B sont venues chacune sur 8 séances les jeudis a.m au 2ème et 37me trimestre. Professeurs : Michel Rainis (BEES 3) et Marie-Pierre Likiliki.

Lano :
L'Association Sportive de Lano est venue les mercredis après-midi sur 8 séances au 2ème trimestre et 4 séances au 3ème trimestre. Le kayak de mer a complété les initiations voile. Professeur : Roger Goerger

Malae :
Deux classes de 6 ème les vendredis a.m: le cycle de 8 séances est en cours de réalisation. Professeurs : Catherine Plaquevent et Philippe.
Lycée
Organisation d'une journée à l'îlot à la demande de J&S et de l'ATESS pour les internes de Futuna le 21 novembre.

En 2006, ces actions seront reconduites avec les mêmes établissements : ceux-ci ont déjà réservé des créneaux ou ont manifesté leur intention de poursuivre la collaboration avec Vaka Lä.
Le lycée pourrait créer une section voile dans le cadre des cours d'EPS ou de l'UNSS.
Les écoles via l'IUFM (formation des institutrices) projettent pour certaines d'entre elles de venir sur des cycles.

Centres aérés

6 semaines de centres aérés (CLSH), soit 30 jours durant les vacances scolaires, avec des formules variées pour tous publics selon les choix effectués par les encadrants et selon la demande du public. Des animations environnement & voile jusqu'au tour de l'île en catamaran, trimaran, caravelle et optimists, les centres aérés ont drainé en moyenne une quarantaine de jeunes à chaque CLSH.
Ces centres ont sollicité des bénévoles que nous remercions chaleureusement : Isabelle et Joël Marzin, Pascal Escario, Nadine Vehika, Laurence Magnet, Clélia Attias et d'autres parents qui nous excuseront pour ne pas les avoir cités.

Ces centres ont toujours un joli succès : ils répondent à une réelle demande tant de la part des parents que de la part des enfants. Les subventions promises par le conseiller Jeunesse Patrick Bonfils du CEL (Contrat Educatif Local) ne sont pas arrivées, ce qui provoque un léger déficit pour ces prestations, tenant compte des charges globales de ces centres aérés.

Voile loisirs

5 groupes les vendredis après-midi et samedis toute la journée, pour un public de 3 à 17 ans. En tout, plus de 60 enfants dont une trentaine le vendredi et autant le samedi. Deux encadrants BEES et une bénévole très avertie (merci Pascal et Isabelle). Les séances de samedi durent trois heures chacune.

Au regard du départ d'Isabelle et du retrait de Pascal, la réflexion qui conduit la réorganisation de ces séances peut prendre trois axes : séances moins longues, groupes plus petits, encadrants professionnels en formation, toujours assistés de bénévoles dans la mesure de leur disponibilité.

Handivoile

En collaboration avec l'Agence de Santé via le kinésithérapeute Stéphane Blondel et le docteur Joseph Greff, en coordination avec les associations Prévention Santé et Handisports, avec aussi et surtout Noella Tagatamanogi, les séances se déroulaient les mardis matin ou après-midi selon la marée (marée haute nécessaire). L'activité a démarré en mars, durant les périodes scolaires quasiment sans interruption jusqu'à ce jour.

La réglementation impose un encadrant pour un handicapé, ce qui explique le nombre restreint de personnes prises en charge (17) d'autant qu'elles ont effectué chacune plusieurs séances.
Noella a suivi une formation voile sur plusieurs mois. Elle est apte aujourd'hui à prendre en charge l'animation de ce secteur handivoile comme elle l'a prouvé lors d'un centre aéré.
Notons qu'elle contribue à changer le « regard des autres », ce qui à nos yeux, est très important.

Ce département de notre association est en plein développement. Votre Président comme de nombreux adhérents y sont très attachés. Des bénévoles nous soutiennent activement dans cette démarche (David, Marianne) et les aménagements apportés à la maison Rose s'avèrent utiles mais néanmoins insuffisants.

Une réflexion est menée sur des chaises adaptées et l'organisation d'un moyen de transport.

Voile tourisme

Des particuliers de passage nous sollicitent de plus en plus pour effectuer un tour sur le lagon ou pour pratiquer la voile sur une période définie.

D'autres, résidents à Wallis, suivent des cours particuliers ou bénéficient de la formule du forfait.

Cette dernière sera sans doute à revoir tenant compte de l'expérience de cette année:
Beaucoup de casse, obligation de permanence (sécurité, mise à disposition et rangement du matériel), peu de rentrées d'argent au regard des dépenses.
Cette mission de service public que nous ne considérons pas comme prioritaire a sans doute de l'avenir, mais dans un cadre à revoir.

Notons enfin que la demande en kayaks de mer est forte, ce qui est d'autant plus facile à satisfaire que la mise en ?uvre est facile et la sécurité auto assurée. Cette demande en kayaks (voir dossier sur les investissements) loisirs rejoint celle de la voile scolaire pour qui il s'agit d'une alternative intéressante.

Voile de compétition

En plus des activités traditionnelles, la voile de compétition s'est déroulée les dimanches et les mercredis. Ce département a réuni une quarantaine de jeunes régatiers ; tous ou presque ont découvert ici la compétition.

La venue tardive (le 13 juillet) de bateaux « décents » a fait démarrer le championnat officiel en deuxième partie d'année, même si des initiations à la régate avaient été dispensées sur les bateaux école avant le 13 juillet.

Ce championnat a souffert d'imperfections (différences entre les bateaux notamment) en parties gommées lors de la finale.

Deux divisions ont été créées.
13 régatiers ont intégré la division 1 (optis compétitions), une trentaine ont goûté à la division 2 (optis école). 3 enfants de la D2 ont intégré la D1 en fin d'année.

Très contraignant pour les encadrants, ce « plus » apporté aux enfants de l'association s'effectue sans complément de cotisation? contrairement à ce qui se pratique ailleurs (pour information, une année en opti de club coûte à chaque famille de régatier 93000 FCFP (779 ?).

La participation au championnat de NC fin octobre- début novembre 2005 avec 5 coureurs de Wallis a été enrichissante (voir le rapport sportif de ce déplacement). Ce déplacement s'inscrit dans la suite logique de la participation aux Oceania 2004 et dans la préparation aux Océania 2006.

Nous avons été sollicités par la FIODA (Fédération internationale d'optimist) pour organiser les Oceania 2008. Si l'AG se prononce favorablement, il faudra constituer le dossier pour le présenter en août 2006 à Cook Island.

Actions en partenariat

Partageant le même plan d'eau que les Va'a, nous avons été contactés pour assurer la sécurité des rameurs les mercredis a.m et les vendredis a.m. Une convention a fixé les règles de ce partenariat qui nous permet d'utiliser les gilets achetés par le lycée en échange de quoi nous les gardons dans nos locaux, nous prêtons une VHF et nous mettons un bateau à moteur à disposition.

Cette convention ne sera pas forcément reconduite en ces termes au regard des contraintes que cela nous impose (mobilisation d'un encadrant et d'un bateau à moteur durant une période où nous avons des groupes importants).

Deux conventions ont été passées avec l'Association Prévention Santé (APS) et l'association Handisports. Il résulte que nous prêtons notre bureau pour qu'une coordinatrice (Noella) assure l'accueil à Vaka Lä et s'occupe du secrétariat. Les handisports y auront leur QG et pourront établir des dossiers à la condition de se restructurer « sainement » (c'est en cours). APS trouve chez nous un relais auprès des jeunes pour la diffusion des messages de prévention.

Chacun met la main à la poche : Vaka Lä pour le local, APS pour le mobilier du bureau et le téléphone, Handisports pour la prise en charge des prestations en faveur des handicapés.

Le fonctionnement

Le Personnel :

Technicien maintenance, Alex Fuahea répond aux attentes. Son salaire de 40.000 FCFP (335 ?), tenant compte du CDD devrait passer au SMIC (déclaré) si nos finances le permettent.

Gardiennage ? Sécurité : Tamiano Fue remplit aussi le contrat puisque nous ne déplorons aucun vol dans les locaux en dépit de l'absence de sécurisation. Il bénéficie d'un CDD que nous pourrions compléter de sorte qu'il touche une somme égale à 35000 FCFP(293 ?). Nous pourrions aussi lui proposer un plan d'augmentation progressif afin de parvenir à termes (quand ?) à un SMIC.

Secrétariat ? Accueil : Noella Tagatamanogi bénéficie jusqu'en décembre d'un CDD. APS ou Handisports devraient trouver les moyens de prolonger ce CDD (sur un an ?) le temps de constituer un dossier faisant valoir la nécessité de disposer d'un salarié pour sa Ligue ou son association, voire pour la coordination APS/Handisports/Vaka Lä.

Les bénévoles

Le bureau s'est réuni en moyenne deux fois par mois, sachant que des échanges de mails permettaient de communiquer facilement sans tomber dans la « réunionite ». Travail efficace, que nous saluons encore une fois.

D'autres adhérents comme les Tuifua, Laurence Magnet, Fabienne Bontemps ou encore les Le Bihan sont intevenus activement à plusieurs reprises.

Pierre (votre Président) a été présent quasiment 7 jours sur 7, 8 à 10 h par jour depuis 9 mois, jouant le rôle de chef de personnel, d'encadrant, d'entraîneur, de Directeur, de Président. Les tâches : constitutions de dossiers, suivi des subventions, commandes, contacts, coordination générale, déplacement. Commission technique, commission régate, etc.?
Il fallait cette débauche d'énergie avec les membres du bureau et les parents qui s'investissaient pour lancer cette base nautique et initier tous les projets.

L'ensemble devient compliqué et un peu lourd. C'est pourquoi il est préférable, comme le souhaite le bureau, de séparer la fonction de Directeur de celle de Président, même si dans les faits, le travail de Directeur ne sera pas allégé pour autant. Mais la vie associative et démocratique impose cette séparation au regard de la structure très professionnelle que nous avons développée.

En 2006, une deuxième personne en technicien maintenance serait grandement utile, et une encadrante animatrice indispensable, même à temps partiel.

Matériel

Concernant le fonctionnement pour le matériel, nous avons été confrontés aux manques de crédits dans la première phase de notre développement. En effet, il nous a fallu investir quand même, à minima (voir ci-dessous), pour fonctionner, et donc prélever sur le budget fonctionnement. Un an de retard pour le FIDES (crédits d'investissements)!

La gestion rigoureuse (merci Joël) a permis de passer des caps difficiles. Il a fallu maintenir en survie du matériel que nous devions changer. La maintenance a été pénible dans ces conditions, d'autant que le matériel est usagé (c'est peu de le dire) ? et très sollicité vu le nombre de sorties par semaine, sans aucune pause !

Avec les crédits reçus fin 2005 et ceux promis en 2006, nous devrions améliorer l'état général de la flotte (voir investissements prévus en 2006) pour faciliter ainsi l'encadrement et alléger le travail du technicien maintenance.

Les investissements

Comme évoqué ci-dessus, fin 2004 et en 2005, nous avons investi en matériel nautique et dans le bâtiment à terre, malgré les retards de crédits d'investissements, et ce au détriment du fonctionnement. C'était nécessaire, sans quoi nous ne pouvions proposer des activités.

Le bilan financier fait état précisément des sommes versées pour l'investissement en 2004/2005 : près de 4 millions de FCFP (33523 ?) !

Côté terre :

La maison rose a été repeinte, l'eau et les sanitaires entièrement revus et corrigés, un fale maintenance a été construit, un atelier constitué. Un bureau avec une VHF est opérationnel. La sécurisation des locaux est en cours. Des aménagements pour handicapés comme une rampe ou des mains courantes ont été construites. Des bers ont été mis en place. C'est loin d'être fini, mais c'est l'essentiel.
Côté nautique :

Des bateaux à voile (2 pirogues, 8 optimists) ont grossi la flotte, des voiles et des trampolines de catamaran ont été achetés, une remorque de mise à l'eau de catamaran acquise, une navette de transport de 7 mètres propulsée par un moteur neuf (4 temps) de 30 CV achetée. Justificatifs à l'appui. Des mouillages ont été placés (chaînes, coffres, ?), deux VHF portables sont à disposition des encadrants. Des gilets ont été renouvelés: nous en avons en tout plus de 50, ce qui s'avère tout juste suffisant pour les groupes scolaires importants.
Sans oublier beaucoup de petits matériels neufs (pieds de mât de planche, ?) qui, mis bout à bout, finit par constituer une somme non négligeable.

En 2006, des investissements vont se poursuivre à terre et en mer si les crédits le permettent.

A terre : terrasse couverte, fale maintenance prolongé, cage extérieure pour gilets et voiles. Fale à Kaviki (en discussion avec Akaaka), aménagement du terre-plein où sont entreposés les catamarans.

Nautisme : des optimists compétitions et écoles, des catamarans en bon état si la commission sportive se prononce favorablement, et si possible, un moteur neuf pour la vedette rapide (le moteur actuel marche bien mais il a 12 ans !).

Des projets de char à voile et de kayaks de mer se révèlent intéressants.

Merci à vous tous pour votre patience.

Vakalement vôtre.

Le Président,

Pierre GINS


© Droits réservés

Articles précedents Compétition - Voile : Compétitions : 30 jeunes régatiers en herbe ...
Histoire - Informations : La civilisation traditionnelle avant l'arrivée des Européens ...
Handivoile - Dériveurs : Le Handicap met les voiles ...
Centre aéré - Kayak de mer : Centre aéré : Les enfants des villages concernés ...
Activités scolaires - Voile : 200 collégiens se mouillent ! ...

Derniers Articles dans la rubrique Histoire : Char à voile : un bel exemple de projet pédagogique
Les Marlins Voiliers chassent
« Peerliane » à Mayotte : suite des pérégrinations de la famille Medlinger
Péka, mascotte de Vaka Lä
Bon vent miss Tess !

Derniers Articles dans la discipline Voile : Mini Jeux du Pacifique Sud : l'équipage de Vaka Lä sixième
Char à voile : un bel exemple de projet pédagogique
Seconde Régate Open Bic! Dimanche12/07.
Dimanche 5 Juillet, régate Open Bic à la base de Liku !
Lily, Raoul and co?

Haut de page haut de page Imprimer l'article imprimer l'article  retour accueil

précédente précédent Tous les articles tous les articles suivante suivant
 Réalisation & graphisme : © Mesactivites.com - Association © Vaka Lä - Voile pour tous - Affiliée à la Fédération Française de voile (25.CE003) - © 2006