Chargement en cours Vakala en Français Chargement en cours Vakala in English WALLIS le Mardi 26 Septembre 2017 / 13 H 59 PARIS le Mardi 26 Septembre 2017 / 02 H 59
Vakala : Association de voile sur internet Fédération française de voile
Bienvenue sur le site de Vakala - Voile Pour Tous

Actualités

Articles
Dernières infos
Photos

Vakala

Horaires
Tarifs




la squille: un crustacé au corps articulé mou doté de pattes antérieures dan
© Droits réservés

Rencontre avec une squille

Wallis - Nature / 19 Mars 2007

Heureuse surprise lors de la séance loisirs du samedi 17 mars avec les jeunes adhérents de Vaka Lä : la marée basse de fort coefficient a laissé apparaître, niché dans les herbiers de l'estran, un bien curieux crustacé nommé la squille.

Avec ses pattes, la squille peut casser les vitres d'un aquarium

L'occasion était donnée d'étudier cette « mante religieuse des mers » et d'observer son corps articulé mou. Beaucoup de précautions ont été prises avec l'animatrice Kolo pour que ses pattes antérieures repliées armées de pointes acérées d'un côté et d'une lame de rasoir de l'autre ne se déploient pas en direction de la main de l'homme : en effet, l'aquarium de Nouméa a vu une vitre se briser sous la violence de la détente de ses pattes. Les enfants ont observé de près cet étrange animal long de 30 cm recueilli dans une écope, avant de le montrer aux parents à la fin de la séance et de le relâcher? sous les yeux médusés des adultes qui voyaient déjà ce met de choix dans leur assiette. La chair de la squille est effectivement très prisée : « plus fine que la langouste » précisent les gourmets. Nous vous livrons ci-dessous la description de l'animal lue avec les enfants de Vaka Lä. Cette page est extraite du « Peuples de la mer », un ouvrage que nous avons évoqué dans un article précédent.

Un crustacé original

Plus célèbre dans certaines régions du Pacifique comme en Polynésie Française (ou elle est appelée « varo »), la squille est un crustacé mal connu des habitants du territoire. Pourtant, son anatomie originale n'engendre aucune confusion possible avec d'autres crustacés. La squille ressemble à s'y méprendre à un autre invertébré terrestre à pattes articulées : la mante religieuse. Elle est formée d'un petit céphalothorax* qui supporte une dangereuse paire de membres en forme de « V » et d'un long abdomen segmenté. Cette espèce peut mesurer jusqu'à 30 centimètres. Il n'existe malheureusement que très peu d'informations sur la biologie de ces crustacés.

La squille vit en couple dans un terrier creusé dans des zones vasosableuses peu profondes. Son terrier, ramifié en galeries longues de plusieurs mètres, débouche généralement sur deux sorties. Celles-ci, en forme de coupole, leur servent de tours de gué. Les Valo valo (en Wallisien) chassent en effet à l'affût, à demi sortis de leur trou. La partie terminale de leurs pattes ravisseuses munies de longues aiguilles leur permet de crocheter leur proie, un peu comme le pic d'un casse-tête futunien puis de cisailler celle-ci sur l'autre partie du membre en « V », tranchant comme un rasoir.

La pêche aux squilles s'avère dangereuse

La pêche des Valo valo peut se pratiquer sur les récifs frangeants du bord de mer à pied ou en apnée. Un appât (poisson, poulpe, seiche ?) placé dans le terrier des squilles suffit à éveiller leur curiosité et surtout leur appétit. En quelques secondes, la squille dévore l'appât qui surplombe une couronne d'hameçons. Le pêcheur doit alors ferrer l'animal sans déchirer sa fragile carapace. Cette pêche présente des risques : la paire de pattes ravisseuses peut se déployer très rapidement (quelques centièmes de secondes) et empaler sur ses épines la chair d'un pêcheur non averti. Il faut donc éviter à tout prix de manipuler cet animal autrement qu'avec du fil de pêche et des gants afin d'avoir le plaisir de déguster une chair des plus tendres qui soit? sans douloureuses blessures de guerres !

Famille : Lysiosquillidae
Espèces : Lysiosquillina
Nom vernaculaire wallisien : Valo valo

Extrait du « Peuples de la mer » par Matthieu Junker aux éditions Culture et Tradition

Avec la participation de Kolo Seuvea

Pierre GINS


© Droits réservés

Articles précedents Activités Enfants - Nature : Arts plastiques : la jeunesse s'exprime ...
Wallis - Nature : Peuples de la mer ...
Wallis - Nature : Sentier botanique à Ha'atofo: une première à Wallis ...
Wallis - Nature : Erosion des îlots : une fatalité ? ...
Activités Enfants - Voile : La rentrée des enfants à l'école de voile ...

Derniers Articles dans la rubrique Wallis : Frédéric Lorenzi, trésorier discret et efficace, quitte Wallis
Fraude à la défisc à Wallis : 30 mises en examen
La population de Wallis et Futuna décline et vieillit
Kolo Seuvea, ambassadrice de Wallis en Bretagne
Stage Apnée 2009 : 2ème réunion d'information et d'inscription à Vaka La

Derniers Articles dans la discipline Nature : Les Marlins Voiliers chassent
Sentier sous marin de Kaviki : inauguration officielle
Snorkelling avec les élèves du collège de Teesi
55 futuniens à Nukihifala
Les éponges si fascinantes

Haut de page haut de page Imprimer l'article imprimer l'article  retour accueil

précédente précédent Tous les articles tous les articles suivante suivant
 Réalisation & graphisme : © Mesactivites.com - Association © Vaka Lä - Voile pour tous - Affiliée à la Fédération Française de voile (25.CE003) - © 2006