Chargement en cours Vakala en Français Chargement en cours Vakala in English WALLIS le Samedi 15 Décembre 2018 / 20 H 40 PARIS le Samedi 15 Décembre 2018 / 09 H 40
Vakala : Association de voile sur internet Fédération française de voile
Bienvenue sur le site de Vakala - Voile Pour Tous

Actualités

Articles
Dernières infos
Photos

Vakala

Horaires
Tarifs




Un nouveau bateau pour handicapés financé par l'Australie ?
© Droits réservés

Visite de Stephan Bohnen : l'Australie s'intéresse à Vaka Lä

Wallis - Informations / 22 Avril 2007

A la fin d'un séjour d'une semaine sur le Territoire des îles Wallis et Futuna, le Consul Général Adjoint d'Australie à Nouméa Stephan Bohnen s'est rendu à Vaka Lä conduit par le Préfet Richard Didier et le chef de la circonscription Michal Arrigoni. L'ensemble du bureau de Vaka Lä était présent ce samedi 21 avril pour exposer le fonctionnement de notre association, ses activités et ses projets de développement.

Un micro-projet en faveur des handicapés

La présence du Consul Général Adjoint d'Australie à Wallis et Futuna s'explique par la volonté manifestée par le gouvernement australien d'aider le développement des territoires français du Pacifique. Cette aide consiste à participer au financement de micro-projets bien identifiés (lire ci-dessous).

La coopération entre l'Australie et Wallis et Futuna comporte plusieurs secteurs, notamment l'accueil de quelques boursiers wallisiens et futuniens en Australie, et le traitement des malades évacués sanitaires dans les centres hospitaliers réputés d'Australie.

C'est au titre de l'aide aux micro-projets que Stephan Bohnen s'est rendu à Vaka Lä. Le bureau de l'association, après avoir écouté les explications du Consul Général Adjoint sur le principe de cette aide et sa destination, a remis un dossier comportant deux micro-projets : l'un pour l'achat d'un catamaran adapté aux handicapés, l'autre pour l'acquisition d'un catamaran de compétition Hobie Cat 16. « C'est certainement le dossier le plus complet qui m'a été remis ici » a indiqué Stephan Bohnen.

« Grâce à Vaka Lä, des enfants handicapés ont intégré le système scolaire»

Justifier l'achat de ces bateaux ne fut pas difficile pour le Président Joseph Greff qui a rappelé quelques chiffres: 700 licenciés annuels en 2006 (sans doute davantage en 2007), une ouverture de la base nautique 7 jours sur 7 et toute l'année, de nombreux publics, des activités variées. Loin de se cantonner au nautisme avec la voile et le kayak, Vaka Lä ?uvre dans la sensibilisation à l'environnement, les arts plastiques, l'ouverture vers d'autres associations.

Stephan Bohnen l'a bien compris : Vaka Lä s'intéresse aux jeunes d'une manière générale et particulièrement aux plus démunis. Les activités dans les villages durant les vacances scolaires ou encore l'accueil des handicapés un jour par semaine constituent une priorité pour l'association.

Dans ce contexte, un seul navire adapté pour les handicapés ne suffit pas : Vaka Lä reçoit des demandes pour recevoir quatre ou cinq personnes en situation de handicap durant le jour hebdomadaire consacré à ce public.

Stephan Bohnen s'est montré intéressé par ce dossier, d'autant qu'il ne s'agit pas purement de sport mais bel et bien d'offrir aux plus défavorisés un espace de loisirs et de détente. « Grâce à Vaka Lä, des enfants handicapés ont intégré le système scolaire » a précisé Joseph Greff, docteur en médecine, très informé sur le sujet puisque que le Président de Vaka Lä participe au recensement des handicapés.

Il est vrai et cela ne se sait pas, que les sorties avec Vaka Lä ont permis à des enfants handicapés non scolarisés de développer des aptitudes et de se faire connaître auprès des institutions. L'intégration dans des classes spécialisées constitue un premier pas. Loin de se mettre en valeur par rapport à ces actions dont nous savons tous combien les succès associés sont fragiles, Vaka Lä avec toute son équipe de bénévoles et de professionnels saisit l'opportunité de la présence de Stephan Bohnen pour solliciter une aide afin de mieux réaliser ses objectifs en matière de personnes en situation de handicap.

Le deuxième micro-projet présenté au Consulat concerne la compétition. Les bateaux font là encore, défaut. Ainsi, pour la préparation aux Jeux du Pacifique Sud au Samoa en Hobie 16 (catamaran de 16 pieds) en septembre 2007 , il n'est pas facile de s'entraîner sans support décent. Si le sport de compétition ne représente pas la priorité de Vaka Lä, il est vrai que les manifestations internationales jouent sur la notoriété de nos actions à l'extérieur du Territoire.

De plus, la possibilité de sortir de Wallis est une opportunité assez rare que permet la pratique sportive de bon niveau... Enfin, la perspective de briller tire les jeunes vers le haut. Motivations multiples, donc, qui seraient aiguisées avec l'achat d'un bateau compétitif récent. Stéphane Bohnen a cependant souligné que le sport concerne davantage la capitale australienne que son consulat qui, lui, détient une enveloppe dont il peut disposer plus facilement.

Pierre GINS

Le programme de coopération directe

Afin d'informer les associations de Wallis et Futuna, nous avons extrait du site du Consulat d'Australie le texte concernant le programme de coopération Directe(extrait du site http://www.australianconsulatenoumea.embassy.gov.au/nmeafrench/dap1.html)

Le Programme de Coopération Directe (PCD) est un fond d'aide destiné à financer ou à co-financer des micro-projets de développement en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française et à Wallis et Futuna.
Placé sous la responsabilité de la consule générale, le programme s'intéresse prioritairement aux projets ayant une incidence sur la promotion sociale, l'amélioration de la condition féminine, l'insertion des jeunes, la promotion de la santé, l'éducation et la protection de l'environnement.

Les fonds destinés à chaque projet sont engagés par la consule générale sur proposition d'un comité qui se réunit au minimum trois fois par an. Ce comité instruit les dossiers et transmet ensuite sa décision motivée par courrier aux candidats.

La préférence du comité va à l'assistance de projets présentés par une association type loi 1901, une communauté ou un groupement de droit particulier. Chaque année, entre cinq et huit projets sont retenus par le comité.

Le consulat ne verse jamais d'argent aux responsables de projet. Il procède, directement auprès des fournisseurs, au règlement des factures correspondant à l'achat de biens ou de services nécessaires à la concrétisation du projet retenu.

Les fonds engagés sont modestes. Le niveau d'intervention pour chaque projet est généralement compris entre 100 000 et 800 000 FCFP.
Le Programme de Coopération Directe ne permet pas de verser une subvention de fonctionnement à une association, quels que soient l'intérêt de sa démarche et la qualité de ses membres. Le PCD finance des projets identifiés par des objectifs et des moyens nécessaires à leur concrétisation.

Les décisions du comité sont sans appel, mais un refus de la part du comité ne fait pas obstacle à une nouvelle demande l'année suivante.

Coordinateur du programme :

Benjamin Fuluhea

Tél : +687 27 01 44
Fax : +687 27 80 01

Pierre GINS


© Droits réservés

Articles précedents Activités Enfants - Informations : Pochoirs : un premier jet ...
Activités scolaires - Voile : Enfants en difficultés scolaires :les cours de voile de l'U.P.I. ...
Wallis - Informations : Pirogue traditionnelle et voile contemporaine : une journée de bonheur ...
Wallis - Nature : Sentier botanique de Ha'atofo : L'Etat prend le relais ...
Activités Enfants - Informations : Arts plastiques : des pochoirs pour décorer ...

Derniers Articles dans la rubrique Wallis : Frédéric Lorenzi, trésorier discret et efficace, quitte Wallis
Fraude à la défisc à Wallis : 30 mises en examen
La population de Wallis et Futuna décline et vieillit
Kolo Seuvea, ambassadrice de Wallis en Bretagne
Stage Apnée 2009 : 2ème réunion d'information et d'inscription à Vaka La

Derniers Articles dans la discipline Informations : Frédéric Lorenzi, trésorier discret et efficace, quitte Wallis
Fraude à la défisc à Wallis : 30 mises en examen
La population de Wallis et Futuna décline et vieillit
Kolo Seuvea, ambassadrice de Wallis en Bretagne
Stage Apnée 2009 : 2ème réunion d'information et d'inscription à Vaka La

Haut de page haut de page Imprimer l'article imprimer l'article  retour accueil

précédente précédent Tous les articles tous les articles suivante suivant
 Réalisation & graphisme : © Mesactivites.com - Association © Vaka Lä - Voile pour tous - Affiliée à la Fédération Française de voile (25.CE003) - © 2006