Chargement en cours Vakala en Français Chargement en cours Vakala in English WALLIS le Vendredi 24 Novembre 2017 / 17 H 19 PARIS le Vendredi 24 Novembre 2017 / 06 H 19
Vakala : Association de voile sur internet Fédération française de voile
Bienvenue sur le site de Vakala - Voile Pour Tous

Actualités

Articles
Dernières infos
Photos

Vakala

Horaires
Tarifs




Wallis peut offrir de nombreux visages, des plus heureux aux plus décevants
© Droits réservés

Wallis, île de contrastes

Wallis - Informations / 4 Octobre 2007

Les images que nous vous présentons sont celles de bonheur, de beauté des îles, de filles et de garçons heureux de pratiquer des activités nautiques avec Vaka Lä ; il existe une autre réalité de Wallis, celle dont nous n'aimons pas parler, celle dont nous avons presque honte ; comme celle que nous avons vécue en ce triste jour du 3 octobre. Récit.

Des salariés de Vaka Lä menacés

Comme chaque mercredi, Vaka Lä accueille entre 30 et 60 enfants de l'Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS) en provenance de tous les collèges de Wallis, avec leurs professeurs d'Education Physique et Sportive. Ce 3 octobre, une quarantaine de jeunes sont présents, tout sourire pour une séance de voile qui s'annonce bien : une quinzaine de dériveurs sont gréés, le soleil est au beau fixe, le vent souffle modérément entre 5 et 10 n?uds, la marée est haute et le lagon bleu turquoise provoque une gaieté naturelle parmi les collégiens. Seulement voilà : un pick up avec deux individus à bord débarque à 14 h sur la cale de mise à l'eau face à la Maison Rose, base nautique de Wallis. Visiblement alcoolisés, les deux personnages interpellent les encadrants de Vaka Lä encore sur place (la séance voile a déjà débuté avec votre serviteur, les kayaks venant ensuite avec les retardataires) et deviennent agressifs au point d'interdire à un technicien de la base nautique de préparer les bateaux. Les derniers jeunes collégiens qui sortaient les kayaks sont invités par Tino, un encadrant wallisien de Vaka Lä, constatant la situation, à abandonner leurs embarcations pour se mettre à l'abri et en sécurité auprès de votre serviteur, Directeur de Vaka Lä, alors sur l'eau. Notre secrétaire Noela Tagatamanogi, paraplégique est, elle aussi, prise à partie par les deux individus titubants.
Cela est simplement révoltant, scandaleux, inadmissible : des enfants menacés, des salariés agressés, une handicapée interpellée violemment? En France, les auteurs des faits seraient immédiatement mis hors de portée de nuire, en cellule de dégrisement. Pas à Wallis.

Des problèmes fonciers récurrents

Votre serviteur fait appeler les gendarmes par contact radio (VHF) ayant connaissance des faits par Tino. Les gendarmes arrivent, constatent, à entendre les deux hommes, qu'il s'agit d'une histoire récurrente à Wallis, c'est-à-dire un problème foncier du terrain sur lequel est Vaka Lä : les personnes en état d'ébriété revendiquent la terre, affirment qu'elle leur appartient, menacent de fermer les portes de l'association, tiennent à peine debout et parlent de façon incohérente. Les gendarmes connaissent ce type de revendication et ne s'alarment pas outre mesure, mais en ne prenant pas la dimension du danger: les uniformes repartent sans s'assurer que les agresseurs ne reviendront pas. Pourtant, il s'agit d'enfants qui sont menacés alors qu'ils sont pris en charge dans un cadre périscolaire, il s'agit d'une association affiliée à une fédération sportive nationale et internationale, reconnue d'intérêt public, il est question de personnels salariés en danger, d'une handicapée par définition vulnérable? . A Wallis, les hommes saouls sont capables de n'importe quoi : les rixes peuvent surgir, les coups peuvent tomber, les incidents graves sont toujours possibles dans le contexte de l'alcool et de revendications véhémentes.

Un personnel de Vaka Lä exemplaire

Les gendarmes partent, laissant les agresseurs sur place. Alex, notre chef de la maintenance fait de gros efforts pour ne pas répliquer aux bousculades appuyées de l'un des hommes ivres. Tino, resté sur place à la demande du Directeur pour protéger notre secrétaire paraplégique, s'interpose, calme le jeu, tente d'écarter les hommes. Noela elle-même sort de la maison rose sur sa chaise roulante pour éviter que les individus pénètrent à l'intérieur et causent des dégâts. Elle tire le t-shirt du plus agressif, tente de le retenir, essaye d'empêcher l'irréparable. L'agresseur en question se retourne, s'appuie sur la chaise roulante, la secoue? Les salariés de Vaka Lä étaient prêts à se battre si d'aventure une main se levait sur notre secrétaire handicapée. Courageuse, exemplaire : Noela est à l'image de tous nos salariés qui, dans ce contexte de tensions, ont su se maîtriser.

Les gendarmes reviennent

Peut-être les ivrognes ont-ils senti cette détermination parmi tous nos salariés ? Toujours est-il qu'ils repartent ? pour acheter de l'alcool. La séance de voile se poursuit à un mille nautique du drame et votre serviteur se tient informé de l'évolution de la situation, ne pouvant laisser 40 enfants sans sécurité sur l'eau. La séance touche à sa fin, les enfants rangent les bateaux au mouillage. A ce moment, les deux agresseurs reviennent. Les salariés de Vaka Lä et les professeurs entourent les élèves, les protègent jusqu'à la maison rose où chacun dépose son gilet de sauvetage avant de filer dans les bus qui attendent. Départ des enfants et des professeurs d'EPS. Les agresseurs restent. Votre serviteur appelle encore une fois les gendarmes. Ils mettront de longues minutes pour arriver. Pourparlers, nouveau faux départ des agresseurs mais vrai départ des gendarmes. Les deux individus reviennent à la charge, bières à la main, poursuivent des discours de moins en moins compréhensibles, et de temps en temps agressent verbalement l'un ou l'autre parmi les salariés de Vaka Lä, puis le plus saoul s'en va s'expliquer avec les propriétaires officiels derrière la Maison Rose.

Pris en otage

Les salariés partent un à un, discrètement mais choqués. Votre serviteur et Tino restent jusqu'à 17 h 30 pour calmer les ivrognes. Ces derniers finissent par partir ? avant de froisser leur pick up dans un fossé en bord de mer à quelques centaines de mètres de la Maison Rose. Triste histoire. Aussitôt alerté par le Directeur, le bureau de l'association par la voix de son Président décide de porter plainte. Les salariés sont invités à ne pas travailler le lendemain matin, par mesure de sécurité car les agresseurs ont promis de revenir à 9 h le 4 octobre, pour signer un bail de 10 ans ? . Aucun sens, aucune légitimité. Juste un appétit aiguisé par l'argent et baigné dans l'alcool consommé plus que de raison. Ces gens là ont-ils été manipulés ? Certains le pensent.
Notre association ?uvre pour les jeunes du Territoire, elle se bat pour survivre, pour obtenir des financements à destination des pratiquants de toutes origines et de tous milieux, notamment des plus défavorisés, et elle cherche à pérenniser l'emploi local. Et voilà qu'elle est prise en otage par des hommes qui n'ont cure de l'intérêt général et sont prêts à tout pour leur intérêt personnel, soi-disant encouragés par l'alcool.
L'alcool : un fléau du Territoire de Wallis. Ce n'est pas une circonstance atténuante, mais au contraire, elle est aggravante. Nous voulons croire que les auteurs de ces actes ne représentent qu'une minorité, celle qui fait reculer les bonnes volontés, celle qui détruit les initiatives, celle qui tue les activités éducatives destinées à ces jeunes qui en ont tant besoin sur une île qui présente, par ailleurs, bien des aspects attrayants. Wallis, île de contrastes.

Pierre GINS


© Droits réservés

Articles précedents Activités Enfants - Nature : Sentier sous marin : la faune sauvage observée in situ ...
Activités scolaires - Voile : Proposition : une formation aux activités nautiques pour les professeurs ...
Activités Ados - Voile : Trente adolescents s'éclatent sur le lagon ...
Wallis - Nature : Sentier sous-marin : Les enfants planchent sur le bénitier ...
Wallis - Informations : Handicapés : une structure se met en place à Wallis et Futuna ...

Derniers Articles dans la rubrique Wallis : Frédéric Lorenzi, trésorier discret et efficace, quitte Wallis
Fraude à la défisc à Wallis : 30 mises en examen
La population de Wallis et Futuna décline et vieillit
Kolo Seuvea, ambassadrice de Wallis en Bretagne
Stage Apnée 2009 : 2ème réunion d'information et d'inscription à Vaka La

Derniers Articles dans la discipline Informations : Frédéric Lorenzi, trésorier discret et efficace, quitte Wallis
Fraude à la défisc à Wallis : 30 mises en examen
La population de Wallis et Futuna décline et vieillit
Kolo Seuvea, ambassadrice de Wallis en Bretagne
Stage Apnée 2009 : 2ème réunion d'information et d'inscription à Vaka La

Haut de page haut de page Imprimer l'article imprimer l'article  retour accueil

précédente précédent Tous les articles tous les articles suivante suivant
 Réalisation & graphisme : © Mesactivites.com - Association © Vaka Lä - Voile pour tous - Affiliée à la Fédération Française de voile (25.CE003) - © 2006