Chargement en cours Vakala en Français Chargement en cours Vakala in English WALLIS le Dimanche 22 Juillet 2018 / 20 H 08 PARIS le Dimanche 22 Juillet 2018 / 09 H 08
Vakala : Association de voile sur internet Fédération française de voile
Bienvenue sur le site de Vakala - Voile Pour Tous

Actualités

Articles
Dernières infos
Photos

Vakala

Horaires
Tarifs




Une région peu connue à visiter en bateau
© Droits réservés

Famille Medinger : escales au Salomon et en Papouasie

Histoire - Informations / 23 Novembre 2007

Suite du tour du monde de la famille Medinger: le bateau de croisière a parcouru bien du chemin depuis Wallis; nous avons publié les escales au Vanuatu. Voilà maintenant les Salomon et la Papouasie. Récit direct, des anecdotes, un "parler vrai" et des conseils de marins.


On décide d'aller passer quelques jours à Kololuka island au Nord de Gizo, dans un mouillage très abrité, trop abrité même car il n'y a pas un brin d'air et le soleil cogne comme une masse de plomb, le thermomètre affiche 40° dans la journée. A ce régime, notre réserve d'eau diminue et il est impossible de se réapprovisionner en ville où les habitants aussi subissent la sécheresse. Un piroguier qui passe nous apporter des bananes nous propose d'aller chez lui où il y a une cascade-"C'est juste là, un peu à droite." L'après midi, après avoir relevé le mouillage, nous voilà à explorer chaque recoin de la belle baie de Konggulavala pour trouver la maison du gars qui doit nous sauver. Après beaucoup d'allers et retours en annexe et de crapahutage à travers les mangroves et le bush, et sans avoir trouvé notre compère, on se résigne à remplir nos jerrycans à un petit torrent d'eau douteuse qu'il faut passer une heure à filtrer tant bien que mal. On ramène notre lourd et précieux liquide au bateau, puis une vraie pluie tropicale comme le pays n'en a pas vu depuis des mois nous tombe dessus. Nous échangeons tout notre jus trouble pour cette eau limpide, tout en prenant plusieurs douches d'affilée avec plein de savon et de mousse.
Une nouvelle journée à Gizo pour les formalités, le plein de gasoil et quelques courses et nous repartons vers l'Ouest le samedi 27 pour arriver le lendemain matin aux Treasury islands, notre dernière et charmante escale aux Salomon.
L'étape suivante nous fait longer la côte SW de Bougainville , jusqu'à l'île de Buka qui est devenue le centre de l'ARB (Autonomous Region of Bougainville). On ne sait pas trop dans quel pays on se trouve. La question n'est pas encore réglée, mais les évènements qu'elle a suscités sont bien plus dramatiques que ceux de Nouméa malgré des raisons à peu près similaires. On fait les formalités et quelques courses en constatant que les prix baissent au fur et à mesure de notre progression vers l'Ouest. On quitte Buka town pour aller au NW de l'île, dans Queen Carola harbour, un endroit vachement bien protégé et désert. Puis une nouvelle navigation de nuit au près dans le petit temps nous amène jusqu'à Green island, un atoll presque fermé par une île aux falaises de corail surélevées. Accueil chaleureux des habitants, d'autant que nous arrivons avec deux gros tazars tout frais pêchés que nous laissons au milieu du village contre quelques fruits et légumes. Sur l'île suivante, Ambitle du groupe des Feni islands, nous donnons aussi un beau poisson à un pêcheur en pirogue qui promet...mais ne tient pas. Martin attrape un poisson le lendemain qu'il donne à deux filles en pirogue; que dalle en échange. Du coup, il ne va plus chasser et emmène son frère s'amuser dans les belles vagues toute la journée en plein soleil; le soir, il sont rôtis , à assaisonner d'une épaisse couche de Biafine.
Toutes ces îles qui bordent la côte Nord de la Nouvelle Irlande sont espacées de 40 miles les unes des autres, distance intéressante à parcourir dans la journée quand le vent est de la partie, mais s'il est faible et/ou dans le nez, ça nous fait consommer beaucoup de gasoil. Le lendemain de notre arrivée à Lif island (Tanga group) nous recevons le premier coup de NW, dans un mouillage heureusement bien protégé. C'est le début de la "mauvaise mousson", celle qu'on a dans le nez et qui apporte la pluie. Il ne faut plus s'éterniser ici. Un contretemps nous fait louper une journée de vent d'Est. Nous avons rencontré à terre une famille très sympa et avons invité la fille aînée à visiter le bateau. Elle aurait voulu qu'on lui donne des magazines ou des livres avec des images, mais il y a longtemps qu'on a tout distribué. On lui montre un album où figurent des photos de famille et de maisons sous la neige, qu'elle embarque à notre insu en repartant sur sa pirogue. Comme ce sont nos seules photos personnelles et qu'on y tient, on est obligés d'y retourner le lendemain, et c'est comme ça qu'on rate une fenêtre météo. Le surlendemain, le vent est repassé à l'Ouest, faible: donc un peu de près et pas mal de moteur pour arriver avant la nuit à Lihir island. Un choc, cette île est un centre minier dont on extrait un peu moins de cinquante tonnes d'or par an. Autour de la mine s'est construite une ville nouvelle, très propre, constituée de camps pour les ouvriers et de belles résidences pour les cadres. Nous profitons des magasins et de la cantine pour nous empiffrer (il y a même du fromage !), pour une somme très modique. Mais nous sommes coincés dans ce mouillage bien abrité en attendant de meilleures conditions pour parcourir les 150 milles qui nous séparent de Kavieng. De là, nous pourrons faire notre sortie de PNG et naviguer vers le Nord pour retrouver les alizés, parce qu'ici, la mousson deNW s'est bien et brutalement installée, au moment du développement d'un cyclone dans la partie Sud du Pays.
Ci-joint la liste des mouillages que nous avons fréquentés. Ca peut servir à certains. Nous essayons si possible de mouiller par moins de 10 m de fond car nous n'avons pas de guindeau électrique et mon dos et mes petits bras souffrent quand c'est trop profond. Donc on va souvent taquiner les hauts-fonds, parfois avec la quille (c'est précisé dans ces cas-là). J'ai inscrit la position donnée par notre GPS, je ne sais pas ce qu'elle vaut et dans quel système il faut la lire. La position qu'il donne est rarement directement reportable sur une carte papier, mais parfois excellente quand on place le bateau sur Cmap (on l'a précisé parfois).

VANUATU

TANNA Port Resolution 19°31'6S/169°29'8E
Protection correcte, pas trop de houle, 5 m de fond de sable dans le partie E, bonne tenue. Le Yacht Club arrange les visites des douanes et organise des excursions au volcan.
ERROMANGO Dillon's bay 18°49'2S/169°00'8E
Passé 4 jours calmes mais par alizé fort, doit être rouleur. 8 m de fond de gravier juste au S de la petite rivière qu'on peut remonter en annexe. Village et gens charmants.
EFATE Port Vila 17°44'5S/168°18'7E
Seul endroit pour mouiller prés de la ville (pas beaucoup de place) près du corps mort de Musique. Sinon bouées (payantes et chères, 1000Vt/ jr) au S. A éviter le mouillage de la quarantaine exposé à l'Ouest, et quand ça rentre?(on y a laissé notre annexe)
Mele 17°41'5S/168°15'9E
7 m de fond de bon sable dans une baie abritée mais la houle rentre.
Havannah Harbour
Assez profond mais on trouve quelques bons spots tout au bord de la cote.
Matapu bay 17°33'1S/168°16'5E
Bien protégé de l'alizé, petit débarcadère difficile à voir. Gens très gentils. Possibilité d'aller à Port Vila en bus (400Vt)
Sema bay 17°33'1S/168°17'0E
8 m de fond de vase, bien protégé par la mangrove autour. Moustiques. Après un essai de mouillage à l'île Moso (impossible à profondeur correcte avec l'alizé), nous sommes retournés plus au Sud.
Ai bay 17°36'4S/168°14'6E
Entre les corps morts (bateaux de plongée et de croisière) et la plage, le fond remonte assez rapidement. Rivière pour baignade.
EMAE Sulua bay 17°03'1S/168°22'3E
9 m de fond entre des patates bien visibles. L'alizé passe bien entre les collines mais la mer reste plate. Jolis villages aux modes de vie très « anciens ».
EPI Revolieu bay 16°43'8S/168°08'8E
Mouillage au S de la plage après avoir contourné le récif par le Nord. 6 m de fond de gravier. On y a étalé un grain d'Ouest orageux, rafales à 40 n?uds pendant une heure. On n'en menait pas large mais ça a tenu. Petits villages.
MALAKULA Port Sandwich 16°26'4S/167°47'1E
Juste au S de Planter point, très bien abrité. 10 m de fond facile, 5 m avec bonne visi sous l'eau pour éviter les gros patés. Joli village francophone. B?uf à 200 Vt/kg.
AMBRYN Dip Point cove 16°33'0S/167°56'4E
6 m de fond de sable noir, bonne tenue mais mouillage très rouleur. Belle plage, pas de village.
Ranon bay 16°08'5S/168°07'0E
L'alizé descend en rafales du volcan Maroum, mais la mer reste plate. Plusieurs village qui connaissent le tourisme, il y a un visitors center?
PENTECOST Waterfall bay 15°47'2S/168°09'8E
Juste devant la plage 5 à 6 m de fond de sable. Nous sommes restés deux nuits, la deuxième ça roulait un peu. Grande et belle cascade, lycée à terre et bonne ambiance.
MAEWO Asanvari bay 15°22'6S/168°08'0E
Bien protégé, assez profond (12 m mini) et platier. Superbe village et Yacht Club sympa.
AMBAE Lolowaï bay 15°17'0S/167°58'8E
Entrée délicate au dessus du seuil (4 m mini) en prenant la partie Ouest de la passe (alignement à terre bien visible). Une fois dedans, on peut mouiller n'importe où entre 15 et 10 m de fond de sable, très bien protégé de partout. Petit village, belle balade à pied vers l'école à l'Ouest.
Vanihé bay 15°16'6S /167°58'5E
De l'autre coté de la falaise, mouillage aussi très calme mais ouvert au Nord et à l'Ouest. 8 à 10 m de fond de sable, plus pratique que Lolowaï pour partir de nuit.
SANTO Luganville 15°31'3S/167°09'9E
Mouillage devant le « Beach Front Resort » pas très abrité mais bonne tenue et pratique pour aller en ville. Mouillage impossible de l'autre coté d u chenal devant « Aore Island Resort » (40 m de fond)interdit de mouiller sur le platier, donc bouée obligatoire, chère (1200Vt/jr) et pas toujours dispo. Pas pratique pour aller en ville.
Surunda bay 15°27'5S/167°13'4E
Passe assez délicate par alizé fort (au moins on voit où ça brise). Mouillage super protégé, 6 à 8 m de fond de sable blanc. On peut même aller plus au fond dans la baie après un seuil de sable (4 m mini). Pas grand chose à terre mais bus ou taxi facile pour Luganville.
Port Olry 15°02 ?2S/167°05'0E
Entre Bucephale island et Thion island, 5 m de fond de sable blanc entre des patates bien visibles. Très protégé mais assez loin du village (surtout avec un hors-bord en panne). Nous avons mouillé plus près le dernier jour 15°02'3S/167°04'2E très près du vieux wharf à coprah. 5 m de fond de sable abrité de tout.
GAUA Pwetevut bay 14°18'8S/167°25'9E
Fond de sable bonne tenue, 2 rivières au fond de la baie. Débarquer en annexe à la petite baie juste au N, la houle est cassée par un récif à fleur d'eau
VANUA LAVA Sola 13°52'5S/167°33'3E
5 à 6 m de fond de sable. La houle rentre un peu même si on s'enfonce très à l'Est près du vieux wharf cassé. « Yacht club » à terre (douche, resto). Douanes et immigration qui ne nous ont rien fait payer à la sortie.
Port Patteson 13°49'7S/167°33'2E
Bien protégé (des bateaux y ont étalé un cyclone) et bonne alternative à Sola. Pas de village, une école à terre. Les seuls crocos des Vanuatu habitent la rivière en face de l'aéroport.
Waterfall bay 13°49'7S/167°23'0E
Profond (12m) devant le platier. Protection correcte de l'alizé. On a eu une mauvaise nuit par houle rentrant d'Ouest. Festival culturel au moment de notre passage. Yacht Club, joli village et belle cascade double.
UREPARAPARA Une seule baie 13°32'5S/167°20'5E
15m tout au fond de la baie. La houle entre parfois et le vent tourne dans tous les sens. Grand village, rivières.
REEF ISLAND 13°38'1S/167°30'5E
Par beau temps pour la plongée. Possibilité de rentrer dans le récif avec bonne visi
TEGUA Hayter bay 13°14'8S/166°35'8E
10 à 12 m de sable entre les patates de corail qu'il faut bien repérer (eau très claire). Bonne protection sauf de l'Ouest mais on peut alors s'abriter sous le vent de la petite île à l'entrée de la baie (Ethel reef). Une seule famille à terre (Johnny, francophone, sa femme et quatre enfants)

SALOMON

SANTA ANA Port Mary 10°50'2S/162°27'2E
Entrée facile dans un abri bien protégé par un grand récif de corail au Sud de la baie, marquée par deux balises (certains paquebots viennent mouiller). On peut s'approcher très près de la plage (moins de 10 m de fond de sable) mais on est près du village très peuplé?
SAN CRISTOBAL Kirakira 10°27'3S/161°55'0E
7m de fond de sable bonne tenue mais rouleur. Aucun intérêt sauf pour entrée officielle à la police, banque et télécom.
Mahoraha 10°24'1S/161°44'7E
Mouillage sur langue de sable (8m) au Sud de la petite île déserte. Pas mal de courant et de la houle (OK par beau temps)Nombreuses visites le dimanche car il y a une école à terre (accès Internet). Un habitant nous a fait part de ses intentions d'installer des corps morts coté grande terre.
Waine bay 10°22'0S/161°40'0E
Mouillage devant un platier, pas grand chose à y faire. Protégé de la houle de SE. Position sur Cmap impeccable.
GUADALCANAL Honiara, Point Cruz 9°25'6S/159°57'3E
On a pu prendre une grosse tonne pour plusieurs jours. Sinon, difficile de mouiller. Il faut alors s'amarrer cul à quai à la digue et ancre sur l'avant. Yacht Club pratique (douche, eau, bière?)station service et gaz tout proches. Honiara n'est pas si mal que ça quoiqu'un peu sale.
FLORIDA GROUP Tanam Bogho 9°06'6S/160°11'1E
Mouillage sur pente de corail, un peu de sable. Pas sûr du tout et le « propriétaire » nous a réclamé 50$ pour la nuit (qu'il aille se faire ?)
Makambo island 9°05'7S/160°09'3E
Pour ne pas mouiller à Thulagi (où c'est profond) qui n'est plus qu'une ruine . Chantier naval artisanal. Pas beaucoup de fond (qu'on a raclé la nuit)
RUSSEL GROUP Faïla island 9°03'5S/159°15'1E
Super endroit bien protégé du SE, facile de mouiller (10m) entre les patates bien visibles. Personne à terre.
Lingattu bay 9°07'4S/159°10'0E
Agréable passage dans le joli chenal. Mouillage très abritédes vents mais pas des habitants des villages, surtout des enfants, nombreux, bruyants et indiscrets. Attention au récif de la cote N à l'entrée de la baie.
MOROVA LAGOON Icatelave isalnd 8°39'4S/158°11'4E
Pour la navigation dans le lagonj'ai corrigé manuellement la position du GPS pour un bon positionnement Cmap ; les coordonnées sont avec la correction de 00.829N et 00.038E.L'entrée du lagon par Mbili passage est facile et jolie à condition de bien regarder devant car le platier déborde du Nord. Le mouillage est idyllique mais c'est l'endroit où il y a le plus de sculpteurs, qui pourissent le séjour, à moins d'être venu pour acheter?
Mbatuna(Vangunu island) 8°32'6S/158°07'6E
Très joli village autour d'une ancienne scierie, pas de sculpteurs, très bon abri par tous les vents ; on peut même aller mouiller derrière la petite île au Nord de la baie, par vent d'E.
Marovo island 8°28'7S/158°01'0E
Ce n'est pas exactement Marovo isl. Mais derrière une petite île sans nom sur la carte. On s'y est arrêté deux heures pour un problèmes de moteur et on a reçu la visite d'un sculpteur qui a fait au moins deux milles à la pagaie. Les mouillages plus à terre de Marovo et Telina doivent être désagréables pour ça.
Three sisters 8°29'9S/157°56'0E
A l'ouest d'un groupe de trois îlots sans nom dont un seul est habité par des gens gentilsqui sont venus nous voir en pirogues, sans s'accrocher au bateau et qui sont repartis tout de suite quand on leur a dit qu'on avait besoin ni envie de rien.
NONO LAGOON Matikuri island 8°38'8S/157°52'1E
Entre l'île et la grande terre, sur un haut fond de 5 m, tenue moyenne par temps à grain. Sinon il faut mouiller dans 12 à 15 m de corail?Bungalows d'un mini hotel sur l'île. On avait mouillé au N d'ine petite île charmante (8°37'8S/157°51'5E) mais un grain nous a obligé à déguerpir.
RENDOVA Rendova Harbour 8°23'9S/157°19'1E
L'entrée se fait entre la 1ère et la 2ème ile ( en partant de l'Ouest) marquée Renard entrance sur Cmap. Platiers visibles et marqués parfois par des piquets. Du mouillage o\u on était, on peut voir le large mais il y a une marche infranchissable. Bonne protection tout temps, mouillage sur un seuil à 7 m de fond , corail mort. Des piroguiers viennent nous voir de Rendova proposants sculptures et fruits et racontent que leur village a été dévasté par le raz de marée (il y a 7 mois). Ils sont nombreux mais pas collants, peut-être aussi parce qu'il y avait trois autres bateaux avec nous au mouillage.
VONAVONA LAGOON Nusapate island 8°17'1S/157°11'5E
Dans tout le lagon , la navigation est facile par bonne visibilité. 15 à 20 m de fond partout sauf à certains passages (3m mini, mais c'est du sable). Cmap, bien que pas très détaillé est très précis, chaque îlot est représenté et bien positionné. On a gardé la trace macsea du parcours pour qui est intéressé.
Derrière Nusapate, mouillage 5 m de fond de sable au Nord d'une petite île où nous avons pu griller la pêche du jour,(belle langouste, poulpe et poissons divers). Quelques pirogues passent, rien à vendre, juste pour discuter.
Vonavona island 8°13'0S/157°06'1E
Un long passage de 4 à 5 miles sur fond de sable (entre 4 et 5 m d'eau partout) on peut mouiller n'importe où près des mangroves, hyper protégé.
Snake island 8°09'7S/157°02'5E
3.5 m de fond de sable et corail sur le platier Est de l'îlequi était plus grande avant qu'elle serve de cible d'entrainement aux bombardiers américains. Attention à la sortie du lagon par Katherine's bar, il faut aller chercher assez loin vers le Sud le passage à travers le platier (bonne visi indispensable)
GIZO Logha island 8°05'4S/156°50'6E
Mouillage pour s'écarter de la ville pendant le week-end (le yacht club y est très bruyant)devant une petite plage un peu sale. Beaucoup de gens passent, personne ne vient nous causer.
Kolokula island 8°02'7S/156°48'7E
10 m de fond, très bel endroit très abrité (trop quand il fait chaud)
Konggulavala bay 8°03'3S/156°48'2E
Nous sommes allés jusqu'au fond de la baie pour chercher la maison d'un gars qui deviat nous donner de l'eau.Très jolie et plein d'endroits pour mouiller. L'eau est assez trouble.
Port de Gizo 8°06'0S/156°50'3E
12 m de fond entre le Yacht club et les citernes de la Mobil. Très jolie ville.
TREASURY ISLANDS Stirling island 7°24'7S/155°33'4E
8.5 m de fond de corail mort. Superbe endroit très protégé. Nous ne sommes pas allés au village sur l'île de Nono, mais Louis, le « public relation » est venu de la part du chef nous y inviter. Mais nous sommes partis le lendemani, le vent étant favorable pour allar à Buka.
Frank Medinger

Pierre GINS

Informations précédentes Activités Adultes - Voile : Les potes pilotes font voler le trimaran ...
Wallis - Informations : Jean Aribaud : un « Super Préfet » à Wallis ...
Activités scolaires - Voile : Les futuniennes apprécient le lagon de Wallis ...
Wallis - Informations : Artisanat local et voile scolaire ...
Wallis - Voile : Emotions pour le départ de Jeanne ...

Dernières Informations dans la rubrique Histoire : Le polissoir du sentier botanique daté du XV ème siècle
Commémoration du 8 mai 2008 : hommage aux volontaires de 1947
Famille Médinger: des images des Philippines
La famille Medinger aux Philippines
La famille Medinger franchit l'équateur, entre Palau et les Philippines

Dernières Informations dans la discipline Informations : Violence contre les femmes : une priorité derrière un échec
De 390 à 540 agents: la CPS prend du poids
La malaria réduite aux Solomon Islands et au Vanuatu
Des réformes importantes pour les organisations du Pacifique
Forum océanien sur les MNT : Les maladies liées au mode de vie, une urgence

précédente précédent  toutes les infos suivante suivant  retour accueil
 Réalisation & graphisme : © Mesactivites.com - Association © Vaka Lä - Voile pour tous - Affiliée à la Fédération Française de voile (25.CE003) - © 2006